Articles

Retour sur investissement en formation à distance : la technologie choisie a de l’influence. -

Par Denys Lamontagne , le 20 novembre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Daniel Purlich, le fondateur et vice-président de Studi.com nous dit qu’en changeant de plate-forme de production de cours, la création d’un cours en ligne est passée d’un coût moyen de 2 000 $ par heure à un coût de 200 $... Cela ouvre des perspectives comme on peut les penser!

Les économies apparaissent à plusieurs étapes :

  • Lors du prototypage
  • Par la facilité qu’ont les experts de contenu à introduire leur savoir aux endroits désirés
  • Par la possibilité qu’ont les divers professionnels de collaborer sur un même produit en même temps (graphistes, didactitiens, experts de contenu, ergonomes, etc.) en ajoutant chacun leur éléments dans un processus continu
  • Par la flexibilité d’intégrer un grand ensemble de propriétés en HTML et en XML
  • Par l’accessibilité à tous, en tout temps et sur toutes les plateformes Internet et réseaux, en direct ou en différé.

Pour lire la description et le témoignage

 

Nous ajoutons également des considérations sur le moyen terme.

Il apparait de plus en plus évident que, dans un proche avenir, la formation passera d’un mode statique et compartimenté à un mode organique et dynamique, en ce sens que la mise à jour, l’animation et la construction du savoir ressemblera plus à celle d’une entité organique vivante qu’à celle d’une pyramide, fut-elle celle du savoir.

Ainsi, la façon dont sera branché le savoir à son milieu sera l’essentiel de sa valeur : des connaissances qui ont une finalité, une vitalité et un sens auront plus de valeur que des connaissances statiques, accumulées et objectives. C’est cette relation des connaissances avec leur environnement que cherchent à établir les systèmes de formation.

Les meilleurs seront ceux qui permettront cette intégration le plus facilement et le plus pratiquement. Le retour sur investissement sera d’autant plus intéressant que le travail ne sera pas à refaire à chaque étape mais sera exploitable au fur et à mesure de l’évolution des systèmes.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné