Articles

Obtenir le .edu pour les collèges communautaires américains

Par Denys Lamontagne , le 27 novembre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les collèges communautaires américains offrant des formations d’une durée de deux ans, regroupés dans l’American Association of Community Colleges (AACC), poursuivent leur lutte pour obtenir le droit d’utiliser le suffixe .edu dans leur adresse URL. La loi américaine prévoit actuellement que seules les institutions offrant une formation d’une durée de quatre ans donnant droit à un diplôme peuvent utiliser le .edu.

Dans une lettre de l’AACC adressée au Department of Commerce, qui gère actuellement l’enregistrement des noms de domaine en collaboration avec la Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, les collèges font valoir que la situation actuelle leur cause du tort. En effet, la plupart d’entre eux utilisent le .cc suivi du nom de l’État et du pays dans leur URL; il est alors plus difficile pour les internautes de les retracer, ce qui les prive d’une part importante d’un marché en pleine expansion.

Le Department of Commerce a répondu en indiquant qu’il allait prendre une décision très prochainement pour désigner un organisme qui gérerait l’émission des adresses URL pour les institutions de formation.

Educause est pressenti puisqu’il cherche à obtenir cette responsabilité depuis 1997 et qu’il détient à la fois la connaissance et la crédibilité nécessaire dans le monde de l’éducation. Educause élargirait sans doute l’accès au .edu, ce qui accommoderait les collèges communautaires qui espèrent ainsi augmenter leur part de marché dans le domaine de la formation à distance.

Actuellement, plus de 200 collèges communautaires ont obtenu une adresse URL .edu, au détriment de centaines d’autres à qui cette demande a été refusée. « Il importe de redresser la situation actuelle », nous dit David S. Baime, directeur des relations avec le gouvernement à l’AACC.

Résumé de l’article « Community Colleges Step Up Fight to Use ’.edu’ Internet Addresses’ », de Jeffrey R. Young, dans Chronicle of Higher Education.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné