Articles

En Zambie, les professeurs meurent du sida plus vite qu’ils ne sont remplacés. -

Par Denys Lamontagne , le 17 avril 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Bien des chefs d’État ne comprennent que le langage des chiffres. Des problématiques comme le sida ou les déboires du système éducatif sont habituellement relégués aux ministères de la Santé ou de l’Éducation, sans y accorder trop d’intérêt.

Cependant,

«...quand ils apprennent qu’en Zambie, par exemple, 40 % des enseignants sont infectés par le HIV et qu’ils meurent plus vite qu’ils ne sont remplacés, ils commencent à voir pourquoi la Banque mondiale décrit le sida comme «un défi majeur au développement» si ce n’est le principal défi au développement en Afrique aujourd’hui.»

L’article complet : Counting the cost of aids

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné