Articles

L’utilisation des technologies mobiles pour stimuler l’apprentissage - Rapport stimulant.

Par Denys Lamontagne , le 26 mai 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 04 septembre 2011

«Les enfants d’aujourd’hui ne sont pas des enfants numériques. Les enfants numériques sont ceux des années ’90. Les enfants d’aujourd’hui sont mobiles. Numérique est la vieille façon de penser, mobile est la nouvelle.»

Dans les faits, presque tous les enfants américains ont accès à un appareil mobile, que ce soit un téléphone portable, un iPod, un lecteur mp3-mp4, un lecteur vidéo portable, une Nintendo DS, un GPS, ou l’un des 25 types d’appareils identifiés qu’ils s’échangent et utilisent.

Déjà que 93 % des enfants de 6 à 9 ans vivent dans une maison avec un téléphone cellulaire, il n’est pas étonnant de trouver que 50 % d’entre eux possèdent leur propre appareil de jeu vidéo portable, 30 % leur propre téléphone portable et 20 % leur propre lecteur mp3 !

Le rapport « Pockets of potential - Using Mobile Technologies to Promote Children’s Learning»  offre une analyse stimulante du phénomène et présente une trentaine de recherches sur le sujet dont certaines tout à fait éclatées.

L’idée est que les jeunes expérimentent de plus en plus une existence branchée en permanence et qu’une école «débranchée» ou limitée est inintégrable dans leur mode de vie.

Des recommandations

On suggère l’utilisation des technologies mobiles :

  • pour encourager l’apprentissage dans le monde réel, en tout lieu et en tout temps. 
    Ce qui peut être en collectant, accédant, traitant l’information en dehors de la classe et créant un pont entreles environnements de la classe et ceux de l’après-école et de la maison;
  • pour combler le fossé numérique, du fait du faible coût de plusieurs des appareils portables, autant à l’intérieur d’une société qu’au niveau international;
  • pour développer les interactions sociales du 21 ième siècle;
  • pour pénétrer tous les milieux sociaux et de travail;
  • pour personnaliser les apprentissages et correspondre aux besoins spécifiques de chacun.

Les auteurs rappellent qu’il est totalement inefficace de prendre des objets pédagogiques développés pour d’autres terminaux et de les rétrécir pour les insérer dans un appareil mobile.  Les développeurs ont besoin de comprendre l’originalité des appareils mobiles (portabilité, ubiquité, personnalisation) et de dessiner des interactions qui tirent avantagent de ces qualités.

Télécharger le rapport : Pockets of potential -Using Mobile Technologies to Promote Children’s Learning, (.pdf), par Carly Shuler, Ed.M.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné