Articles

Avec les nouvelles technologies, l’accès Internet en région devrait se faire plus rapidement. -

Par Thot , le 21 mai 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Au fur et à mesure que les connexions Internet à large bande se répandent dans les régions urbaines, les internautes des régions rurales deviennent de plus en plus frustrés par le manque d’options haute-vitesse qui leur sont disponibles.

On retrouve l’accès DSL dans moins de 1% des localités comptant moins de 100 000 habitants. À peine 1 % des localités de cette dimension possèdent le service par modem-câble. Par contraste, on retrouve le service DSL dans 86 % des villes de plus de 100 000 habitants, et 72 % des villes de plus de 250 000 habitants ont le service par modem-câble.

La plupart des internautes en région rurale sont obligés d’utiliser des modems téléphoniques lents pour se connecter aux fournisseurs d’accès Internet locaux, ces derniers dépendant des réseaux téléphoniques locaux pour le transport des données. Des fournisseurs nationaux tels qu’AOL n’ont généralement pas un nombre suffisant de points de service dans les régions rurales. Ainsi, les internautes de ces régions abonnés à des fournisseurs nationaux doivent souvent défrayer des coûts d’interurbains pour se brancher. Les fournisseurs d’accès Internet sont peu enclins à offrir leurs services dans des zones à faible densité qui génèrent peu de profits. Les fournisseurs locaux offrant le service par modem téléphonique ne peuvent offrir de service plus rapide et doivent attendre que les compagnies de téléphone locales ou les compagnies de câblodistribution se décident à investir dans la technologie.

Toutefois, les régions rurales pourront bénéficier des efforts entrepris par quelques fournisseurs à large bande visant à offrir un accès DSL par le biais de forfaits de partage des lignes avec les compagnies de téléphone locale et d’ententes de revente avec les fournisseurs d’accès Internet. De plus, les nouvelles technologies sans fil utilisant, par exemple, les satellites ou les systèmes de distribution multipoint pourraient aider à introduire la technologie à large bande dans les régions rurales en éliminant le besoin d’installer des réseaux dispendieux.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné