Articles

La corruption à l’école et à l’université : l’Unesco dénonce***

Par Louis-Martin Essono , le 17 juin 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Après l’ouvrage publié en 2001 sur Ethics and corruption in education, l’Institut international de planification de l’éducation, IIEP, a sorti, il y a une semaine, un rapport sur la corruption à l’école et à l’université.

Pour une fois, ce mal répand la terreur sur toute la planète, sans prédilection pour une zone que ce soit. Selon le communiqué de l’Unesco, "le document analyse la nature et l’ampleur du problème, ainsi que son coût pour la société. Il propose des solutions pour y répondre. Le rapport qui se fonde sur l’expérience de plus de 60 pays s’appuie sur des informations fournies par les ministères concernés, les organismes de développement et les instituts de recherche nationaux."

Le Directeur général de l’Unesco estime que ce rapport permet de voir que « non seulement cette corruption généralisée coûte des milliards de dollars aux gouvernements, mais elle nuit aux efforts déployés dans le but vital de fournir une éducation à tous. Elle empêche les parents les plus pauvres d’envoyer leurs enfants à l’école, prive les établissements et les élèves de matériel, rabaisse le niveau de l’enseignement et par conséquent celui de l’éducation dans son ensemble, compromettant ainsi l’avenir des jeunes générations. Nous ne pouvons pas rester sans réagir face à une telle situation."

D’après le rapport, dans l’enseignement supérieur, la corruption se traduit par des pratiques frauduleuses dans le domaine de l’éducation transfrontalière, par l’apparition de fausses universités délivrant de faux diplômes et par des octrois frauduleux d’habilitation d’enseigner. Le nombre de prétendues universités proposant de faux diplômes sur Internet est passé de 200 à 800 entre 2000 et 2004. En 2005, des hauts responsables d’universités privées ukrainiennes ont révélé que pour obtenir dans les meilleures conditions possibles les autorisations et agréments - prévus par la loi pour les 175 établissements universitaires privés - il est indispensable de se livrer à des actes de corruption, qui peuvent prendre des formes diverses.

Disponible en anglais, ce rapport peut se lire dans son résumé en français.

Corrupt Schools, Corrupt Universities: What Can Be Done?Auteurs : Jacques Hallak et Muriel Poisson IIEP Studies series ISBN 978-92-803-1296-6 Prix : 20 euros

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné