Articles

Aux États-Unis, une commission se penche sur la cyberprotection des enfants. -

Par Thot , le 30 juillet 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La commission Child Online Protection Act (COPA) a tenu sa deuxième tournée d’audiences publiques sur l’utilisation obligatoire de filtres Internet dans les écoles et les bibliothèques publiques. Plusieurs participants sont venus y faire part de leur vision des choses.

De ces divers témoignages, Jerry Berman du Center for Democracy and Technology et membre de la Commission conclut que les mandats de cyberprotection des enfants ne seront pas approuvés par le Congrès. Pour sa part, Larry Lessig, professeur en droit à la Stanford University, maintient au contraire qu’une loi sur la protection des enfants tricotée serrée est viable constitutionnellement. Le Congrès pourrait confectionner une législation visant à identifier, par des messages d’avertissement, les sites Internet dont le contenu ne convient pas à des enfants, soutient Lessig. Les filtres réagiraient à ces messages en rendant les sites inaccessibles, ajoute-t-il.

Toutefois, Lessig avance qu’il est improbable que ces projets dépassent le stade de l’analyse constitutionnelle si le Congrès venait à exiger l’usage de ces filtres dans les écoles et dans les bibliothèques. En attendant, la survie même de la COPA est menacée. En effet, la Commission se trouve sans source de financement et ne recevra aucune somme du Congrès à moins que ce dernier ne vote une loi à cet effet avant l’arrêt des travaux pour l’été.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné