Articles

L’interprétation des explications au tableau lors de la prise de notes : éliminée

Par Denys Lamontagne , le 17 janvier 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Gregory Abowd, aidé de plusieurs chercheurs de la Georgia Tech University, travaille au projet Classroom 2000 dont le but est de développer un outil qui éliminera la nécessité de prendre des notes lors des cours. Les étudiants pourront ainsi participer plus librement aux discussions en classe.

Le projet utilise des technologies existantes tels les tableaux électroniques, le Web ainsi que les fichiers audio et vidéo. Plutôt que d’écrire sur un tableau noir, l’enseignant utilise un tableau électronique : tous ses écrits sont reproduits sur un écran en classe et enregistrés au fur et à mesure sur un micro-ordinateur. Les informations contenues dans l’ordinateur sont ensuite utilisées pour créer une série de pages Web dont le contenu est indexé dans le syllabus de cours et rendu ainsi accessible aux étudiants.

Deux locaux ont été dotés de l’équipement nécessaire au projet Classroom 2000 à la Georgia Tech University. De telles salles de cours existent aussi à la Brown University, à la Kennesaw State University, à la McGill University, et à la Georgia State University. Le coût d’aménagement de ces classes à la Georgia Tech University a été de 200 000 dollars; par contre, la Kennesaw State University n’y a consacré que la somme de 15 000 dollars car elle disposait déjà d’une partie de l’équipement requis.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné