Articles

Regards d'experts sur Google

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 19 novembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 05 juin 2009

En 1913, le Belge Henri La Fontaine obtint le Prix Nobel de la Paix pour avoir entamé le projet colossal de collecter l'information sur tous les livres publiés ainsi que sur des magazines, journaux, photocopies, posters, etc. A l'époque, cette base de données riche de plus de dix millions de fiches était consultée de partout dans le monde via le courrier et le télégraphe.

Aujourd'hui Google fait la même chose. Décernera-t-on un Nobel aux inventeurs de « ce magnifique moteur de recherche qui permet d’organiser et de rendre accessible toutes les connaissances humaines et à sauver de l’ignorance et de l’oubli toute l’information que notre époque digitale génère chaque jour  » ?

Dans l'attente d'une réponse, l'Université Catholique de Louvain (Belgique) consacre un dossier d'une vingtaine de pages à Google dans l'édition octobre-novembre 2008 de sa revue bimestrielle. Une dissection du célèbre moteur de recherche californien réalisée par des experts qui nous est livrée dans les articles ci-après :

  • Exister, c'est être « googleable » : L’omniprésence de Google est telle qu’on ne parle plus de chercher sur le Web, mais de « googler ». Google a le pouvoir de faire naître, exister, ou disparaître, constate Vincent Blondel.

  • Google Books, une bibliothèque universelle ? : En Belgique, Google et l’Université de Gand sont partenaires. Pour la bibliothécaire en chef, cette audience mondiale est une chance. Cela n’empêche pas les questions, notamment du directeur de la Bibliothèque royale de Belgique.

  • Nous sommes tous des profilés : Google serait-il devenu le « big brother » du 21e siècle ? Le moteur de recherche génère des applications qui font frémir les avocats de protection de la vie privée.

  • Le Web a changé les règles du jeu : Pour Erik Portier, directeur de Google Belgium, Internet, et en particulier les moteurs de recherche, ont changé les règles de l’économie.

  • Google Earth, mappemonde virtuelle : D’un simple clic, Google Earth permet d’errer à l’envi sur la planète. Pour la géographe Isabelle Thomas, il constitue une révolution technique mais génère aussi des peurs.

  • Quelle liberté d’expression ? Google invite au dialogue et… à la vigilance. Pierre-François Docquir, juriste, analyse la question autour de termes tels que censure, droit d’auteur ou transparence.

Le dossier intitulé « Google : To be or not to be » propose à la fin une bibliographie et une webographie.

Il est téléchargeable gratuitement au format pdf. Passionnant à lire !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné