Articles

Education en Afrique : un précieux observatoire pour les Tice

Par Louis-Martin Essono , le 16 octobre 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Rocare pilote depuis ces derniers mois le Panaf, l’agenda panafricain de recherche sur l’intégration pédagogique des TIC en Afrique. Cette initiative contribuera largement au processus d’élargissement, de participation, à l’accès, à la construction et à la production des connaissances à l’ère de l’information.

Depuis peu, et de manière plus ou moins empirique, les Tic s’insèrent progressivement dans les moeurs africaines et à tous les niveaux d’éducation, du préscolaire à l’université, dans les secteurs formels et non formels. Le Sénégal, le Cameroun, le Bénin, le Nigéria, la RDC, le Mali et d’autres pays ont déjà fermement choisi d’utiliser les Tic pour l’éducation.

Cependant, les élèves et les enseignants semblent encore confondre l’introduction de l’ordinateur dans la salle de classe pour certains travaux de bureautique et l’usage de cet outil pour améliorer l’enseignement ou l’apprentissage. En même temps, on oriente également l’utilisation des Tic pour la FAD, qu’elle soit destinée aux enseignants ou à d’autres adultes.

En Afrique, aujourd’hui, au regard des multiples formules éducatives en vigueur, on s’aperçoit que, pour familiariser les élèves aux nouveaux outils, les TIC sont enseignées comme une discipline à part entière, alors que leur intégration dans les pratiques pédagogiques pour améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage est simplement explorée.

L’observatoire mis en place vise à mieux comprendre comment l’intégration pédagogique des TIC peut améliorer la qualité des enseignements et des apprentissages en Afrique. Les 160 indicateurs qui ont été élaborés concernent la politique des Tic, l’accès, la formation des enseignants, l’utilisation des TIC, l’apprentissage, la gestion de l’école et le genre.

Les méthodes qualitatives et quantitatives de recherches permettent de recueillir les nouvelles données de l’observatoire et de les regrouper aux autres pour constituer une base pour de futures recherches et une collaboration sur l’intégration pédagogique des TIC en Afrique.

Le détail de ce projet est consultable sur Observatoire-tic .

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné