Articles

Perspectives d’avenir en éducation -

Par Denys Lamontagne , le 21 juin 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le numéro du printemps de « Éducation et francophonie» nous fait réfléchir de façon accessible sur les défis éducatifs. Voici une partie du cheminement qui est proposé au lecteur.

« Éducation et mondialisation à l’aube du prochain millénaire : les répercussions pour les professionnels de l’éducation» Dans cet article, Denis HACHÉ, du Centre de recherches en éducation du Nouvel-Ontario, fait état du modèle d’organisation scolaire Néo-Zélandais repris sous diverses formes dans d’autres pays : centralisation et approche corporatiste ne font pas que des heureux. On a le droit de s’interroger.

« Développer une compétence en éthique chez les administrateurs et les administratrices scolaires», un article de Lyse LANGLOIS de l’Université du Québec à Trois-Rivières, nous amène dans le monde du WorldBeat éducatif : intégration des immigrants, confrontation aux croyances et symboles religieux étrangers, modes extrêmes, délinquance. Des phénomènes qui nous amènent rapidement aux limites de nos systèmes éthiques confortables et conformistes.

D’autres articles ne manquent pas d’intérêt : « L’analyse politique des centres scolaires et communautaires en milieu francophone minoritaire» de Annie PILOTE de l’ Université Laval, « La problématique culturelle de l’insertion des nouveaux enseignants et enseignantes à l’école» de Claire LAPOINTE de l’Université de Moncton, ou « En route vers une pédagogie actualisante : un projet intégré de formation initiale à l’enseignement» de Raymond VIENNEAU et Catalina FERRER de l’Université de Moncton.

La palme décoiffante va cette fois-ci à l’équipe de François LAROSE, Robert DAVID, Sylvain LAFRANCE et Judith CANTIN de l’Université de Sherbrooke, qui nous présente, dans sa réalité, le portrait de l’acceptation des TIC dans la formation des maîtres. « Les technologies de l’information et de la communication en pédagogie universitaire et en formation à la profession enseignante : Mythes et réalités».

Quand le réel dérange le confort des pratiques...

[...] Ils (les professeurs de sciences humaines) font partie de celles et de ceux qui recourent le moins fréquemment à ces moyens didactiques. Enfin, un élément distingue le sous échantillon enseignant de la faculté d’éducation de l’ensemble de l’échantillon. Les professeures et les professeurs de cette faculté ont une attitude nettement moins favorable que leurs collègues (des sciences appliquées) au regard de l’utilisation pédagogique des TIC et un sentiment d’anxiété significativement plus élevé que leurs consoeurs et confrères à cet égard. [...]

Le degré d’alphabétisation informatique du corps professoral s’avère satisfaisant mais il n’y a que peu de transfert des compétences construites vers la pratique enseignante.

En d’autres mots, si le médium est le message, le message des NTIC ne passe pas vraiment dans la formation des maîtres. Et ce n’est pas parce que les étudiants résistent...

Éducation et francophonie

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné