Articles

Une étude sur les dépenses en technologies de l’information dans les universités -

Par Denys Lamontagne , le 21 juin 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La mise à jour des équipements informatiques destinés aux étudiants et aux facultés figure au premier plan des priorités en technologie de l’information pour les universités d’État rapporte la National Association of State Universities and Land-Grant Colleges.

Quarante-huit pourcent des 203 institutions membres de l’association ont participé à un sondage afin de connaître les sources de financement en technologie de l’information, et l’utilisation qui en est faite.

Le rapport note qu’il y a eu de nombreuses acquisitions de réseaux de transmission à haute vitesse tant pour l’enseignement que pour la recherche et le service au public. D’autres sommes sont allouées à la formation à distance. La majorité des institutions étudiées consacrent environ 5 % de leur budget annuel aux technologies de l’information, une proportion qui est appelée à augmenter dans le futur.

Bien que les dépenses dans ce domaine soient en hausse, plusieurs universités rapportent avoir des difficultés à mettre ensemble toutes les ressources. Soixante et onze pourcent des institutions utilisent des sommes provenant des frais d’inscription ou de tutorat pour les utiliser dans les technologies de l’information alors que 66 % utilisent des fonds dispensés par l’état spécifiquement pour servir à ces fins.

Le financement provenant de projets fédéraux, ainsi que les dons privés ou corporatifs constituent des sources de financement de moindre importance.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné