Articles

Ne blâmez pas les enseignants pour le petit nombre d’ordinateurs dans les classes -

Par Denys Lamontagne , le 30 août 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Larry Cuban, qui enseigne la pédagogie à la Stanford University, affirme que les enseignants actuels ne désirent pas apprendre de nouvelles technologies informatiques, une fois de plus. L’auteur indique que cet état de fait est le résultat de multiples facteurs, incluant les changements constants en technologie, le manque de matériel logiciel mis à jour ainsi que le manque de support technique.

La vague technologique qui a transformé le monde corporatif a peu fait pour le monde de l’éducation. Quelques-uns des problèmes que Cuban observe sont reliés au fait que les experts donnent des avis contradictoires aux enseignants, que la technologie n’est pas fiable, que les gens qui élaborent les politiques se soucient peu de l’avis des enseignants, que les groupes extérieurs expriment des demandes irréalistes et que les laboratoires informatiques sont mal aménagés dans les écoles.

Tous ces facteurs font qu’ultimement les enseignants ignorent les avis des experts quant à l’utilisation de la technologie dans leur enseignement.

Cuban affirme qu’on suscite des attentes irréalistes chez les enseignants et qu’ils ne pourront réussir à implanter la technologie dans les classes sans l’aide des décideurs, des vendeurs et des corporations.

Si le dossier vous intéresse, nous vous recommandons plutôt l’original : http://www.edweek.org/ew/vol-18/43cuban.h18et l’article dans Thot sur le sujet.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné