Articles

L’informatique domine l’enseignement -

Par Denys Lamontagne , le 12 septembre 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Plusieurs représentants du monde des affaires ainsi que des scientifiques soulignent le rôle grandissant des micro-ordinateurs dans l’enseignement.

Un dirigeant de l’American Association of Physics Teachers fait observer que «le nombre d’étudiants se spécialisant en physique est à un niveau dramatiquement bas. Les élèves disent:

«Pourquoi irai-je étudier dans un domaine exigeant une grande rigueur, comme la physique, alors que je peux étudier en informatique et faire plus d’argent?»

Selon Paul Saffo de l’Institute for the Future :

«Nous n’avons pas besoin de programmeur en HTML pour les cinq prochaines années. Nous aurons besoin de biotechniciens. Actuellement, tout le monde veut partir en affaires dans Internet parce qu’on ne réalise pas que les biotechniciens que nous embaucherons dans dix ans seront des étrangers».

«Mais il n’y a pas que des inquiétudes», de dire de Michael Hammer, auteur et consultant en gestion, père du «reengineering» :

«Les sciences informatiques vous procurent les bases pour gérer des problèmes complexes. Les arts libéraux sont basés sur la pensée critique, les sciences fondamentales sur la méthode scientifique alors que la science informatique procure des habilités pour construire des systèmes. Elle enseigne la valeur de la précision, et procure les moyens pour jongler avec la technique et de grandes quantités de données à organiser».

Pour en savoir plus : http://www.sjmercury.com/svtech/news/breaking/merc/docs/014380.htm

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné