Articles

CEDRIC : Centre d’étude et de recherche en informatique -

Par Thot , le 07 novembre 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Rattaché à la section des nouvelles technologies de l’information et de la communication du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), le CEDRIC est actuellement leur unique laboratoire d’informatique. Parallèlement, le CEDRIC joue un rôle de premier plan dans la recherche académique et technologique en informatique en France. Depuis une dizaine d’années, le laboratoire regroupe des enseignants-chercheurs du département d’informatique du CNAM et de l’ IIE (Institut d’informatique d’entreprise). Le Cedric contribue à la valorisation et au transfert des résultats de ses activités de recherche auprès des milieux scientifiques et professionnels sur les plans national et international.

Mission

  • Définir et réaliser des programmes de recherche en informatique
  • Améliorer le niveau et la qualité de ses enseignements
  • Favoriser la constitution et le fonctionnement d’équipes de recherche en recrutant des enseignants-chercheurs de haut niveau scientifique
  • Favoriser les projets d’opérations de caractère interdisciplinaire, pluri-institutionnel ou plurinational

Activités et orientations

  1. Modélisation, validation et optimisation des systèmes
  2. Conceptions de systèmes répartis
  3. Langages et environnements de programmation
  4. Base de données et multimédia
  5. Analyse des données et informatique

Politique et administration de la recherche

Depuis octobre 1998, le Cedric a entrepris une démarche de restructuration. Ces actions ont permis de mettre sur pied un conseil de laboratoire et un conseil scientifique statutaires, et d’améliorer les relations entre le pôle informatique du Cedric, le département d’informatique du CNAM et l’IIE, et plus particulièrement en ce qui concerne le recrutement. Deux projets ont fait l’objet d’un BQR (financement de l’établissement) en partenariat avec l’industrie et menant à des plates-formes technologiques.

Bilan des activités scientifiques pour l’année 1997-98

  • Rassemble 61 enseignants-chercheurs et 31 ATER (attachés temporaires d’enseignement et de recherche) et diplômés de doctorat.
  • Publie 12 articles dans des revues d’envergure internationale.
  • Prononce 123 exposés dans des congrès avec comité de sélection.
  • Soutient 10 thèses de doctorat.
  • Réalise des contrats industriels en collaboration avec l’EDF, Euroclid, le CSTI, Dreyfus et Cie, le ministère de la Culture, l’Aérospatiale et l’Université Paris VI dans le cadre d’un contrat européen Neurostat.

Diplômes d’études Approfondies (DEA) offerts au CEDRIC :

  • Informatique;
  • Informatique et recherche opérationnelle;
  • Systèmes informatiques;
  • Média et multimédia;
  • Sémantique, preuves et programmation.

Bien que la qualité des activités de recherche du Cedric soit reconnue, le centre éprouve tout de même des difficultés de recrutement, liées d’une part à la demande accrue du secteur de l’informatique et au public du CNAM. Pour contrer ce problème, le Cedric a développé un partenariat avec plusieurs écoles doctorales et des contrats de financement de type CIFRE (Conventions industrielles de formation par la recherche). Financées par le Ministère de l’Éducation nationale de la recherche et de la technologie (MENRT), ces conventions regroupent trois types de partenaires :

  1. Toute entreprise qui embauche un candidat à contrat pour une durée déterminée ou indéterminée;
  2. Tout diplômé d’école en ingénierie, en commerce ou en gestion ou tout diplômé universitaire détenant un DEA et en voie d’entreprendre un doctorat dans le cadre d’une entreprise (niveau BAC+5);
  3. Tout laboratoire universitaire ou autre qui assure un encadrement à la réalisation d’une thèse.

Reconnu dans le monde industriel, puisque plus du tiers de son budget provient de ses contrats, et dans les milieux de la recherche en informatique, le Cedric souhaite toutefois déployer ses ailes. Plusieurs projets sont en voie de développement : des publications sous formats papier et électronique; des séminaires en milieu industriel et auprès d’autres acteurs de recherche en informatique; l’obtention d’un statut de laboratoire associé au CNRS (Centre national de la recherche scientifique); une reconnaissance du RNRT (Réseau national de recherche en télécommunications), le droit de livrer des habilitations, et enfin une intégration réussie des nouvelles structures de recherche.

Le moins qu’on puisse dire du Cedric est qu’il est en pleine évolution et qu’il recrute des enseignants et chercheurs experts en informatique. Pour en savoir davantage sur l’organisation, les activités et les réalisations du Cedric, ne manquez pas de consulter les rubriques suivantes :

  • L’organisation du Cedric;
  • L’annuaire des membres;
  • Publication des membres (rapports, articles, thèses et mémoires);
  • Logiciels développés au CEDRIC;
  • Séminaires et soutenance;
  • École doctorale et DEA.

Pour obtenir des informations complémentaires sur les conventions CIFRE, vous pouvez consulter le site de l’ ANRT (Association nationale de la recherche technique).

CEDRIC

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné