Articles

Les collèges universitaires américains optent pour les services de téléchargement légaux***

Par Martine Jaudeau , le 26 avril 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Des sociétés comme Ruckus Networks, RealNetworks, Cdigix et Napster prévoient des aménagements afin de fournir le téléchargement légal et gratuit de musique, de films et de programmes télévisés aux utilisateurs des campus.

Bien que les termes de la plupart de ces accords ne soient pas rendus publics, Sony BMG Music Entertainment a financé dans certains cas le coût total de programmes d’essai. Dans le système universitaire de l’université de Caroline du Nord, par exemple, Sony BMG a payé 150 000 dollars pour un semestre afin de fournir des services de téléchargement à cinq campus, selon Thomas C. Warner, responsable de la gestion des technologies de l’université.

Des obstacles techniques et politiques subsistent - qu’arrive-t-il aux chansons et aux films après que les étudiants ont obtenu leur diplôme ? - mais les défenseurs des services de téléchargement des campus argumentent que ceux-ci peuvent devenir des alternatives viables et durables au partage illégal de fichiers.

Pour l’article complet

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné