Articles

L’expérimentation des logiciels avant leur mise en marché devient une fonction stratégique -

Par Denys Lamontagne , le 13 décembre 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La chute des prix sous la barre des 1 000 $ fait maintenant des micro-ordinateurs un produit de consommation de masse et non plus un «jouet» de haute technologie. Cela amène les producteurs de logiciels à offrir des produits mieux adaptés aux besoins de l’utilisateur moyen. Pour y arriver, on réalise des tests préalables à la mise en marché afin de s’assurer qu’ils conviennent à cette clientèle.

«Tant que les ordinateurs étaient utilisés uniquement par des professionnels formés dans ce sens, il était possible d’imposer certaines fonctions», dit le directeur des produits chez Microsoft. Mais maintenant beaucoup plus de gens utilisent les ordinateurs, parmi lesquels plusieurs néophytes qui s’attendent à travailler avec un logiciel aussi facilement qu’ils naviguent sur le Web.»

«Nous avons observé que les utilisateurs espèrent que quelque chose va se produire chaque fois qu’ils cliquent sur un mot... tout comme cela se produit dans Internet», mentionne un concepteur de logiciel chez Adobe System Inc.

De plus, depuis l’arrivée du Web, la plupart des fonctions s’activent maintenant d’un simple clic alors qu’auparavant le double clic constituait la norme.

«Il est plus facile de réaliser le plan d’un petit village de 100 habitants que de redessiner la ville de Los Angeles», souligne le directeur de la conception graphique chez Microsoft. «Mais nous devons maintenant redessiner Los Angeles».

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné