Articles

Publié le 03 janvier 1999 Mis à jour le 03 janvier 1999

Les sites web étudiants sont protégés par le droit de parole -

Un juge fédéral vient d’émettre un jugement contre une école de district du Missouri qui avait suspendu un élève parce qu’aidé de sa soeur, il avait, sur sa page Web personnelle, critiqué le site officiel de son école en utilisant un langage vulgaire.

Le juge Rodney Sippel de la U.S. District Court a émis une injonction préliminaire interdisant au Collège de suspendre un étudiant, de le punir, ou de restreindre son droit à avoir une page personnelle sur le Web.

Selon le juge :

«Ne pas aimer ou être choqué par l’opinion d’un étudiant ne constitue pas une justification acceptable pour limiter le droit d’expression de cet étudiant».


Mots-clés: école Langage Jugement élève Sœur District Missouri

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !