Articles

À la recherche d’une ligne directrice pour le commerce électronique -

Par Denys Lamontagne , le 17 janvier 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 01 avril 2009

Des cadres supérieurs d’America Online, Time Warner, Vivendi et Bertelsmann ont formé un groupe de travail pour défendre différentes mesures visant à maintenir Internet hors de toute réglementation gouvernementale.

«Nous sommes convaincus que l’autorégulation doit être privilégiée, de même que la mise en place de structures basées sur des pratiques commerciales reconnues»,

souligne Thomas Middelhoff de Bertelsmann. Il ajoute que son groupe est en désaccord avec l’initiative européenne qui limite l’échange de bases de données avec les pays dotés d’un niveau de sécurité de transmission des données moindre que celui des États-Unis.

Le groupe de travail abordera des thèmes tels que la notion du respect de l’intimité, l’élaboration d’une relation de confiance avec le consommateur, les responsabilités légales, les impôts et les tarifs, la juridiction, l’infrastructure et la propriété intellectuelle.

D’autres sociétés américaines ont joint le groupe : IBM, Hewlett-Packard, MCI WorldCom et Netscape.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné