Articles

Burundi : des cours en direct depuis Madrid

Par Thot , le 09 décembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 25 janvier 2012

Le Burundi efface peu à peu de son quotidien les massacres qui ont entaché son histoire récente. L’école a récupéré ses écoliers et le pansement des années de blessures continue. La scolarité s’en était allée et voici que l’espoir universitaire est revenu avec l’enseignement supérieur privé. C’est du moins la très nette impression que laisse au visiteur l’université de Ngozi.

La modernité de cette université privée va s’accentuer grâce à la coopération avec l’Espagne. En effet, l’Ecole Polytechnique de Madrid va bientôt apporter une aide technologique pour que cette Université burundaise de Ngozi bénéficie  désormais de cours à distance.  Ainsi, à partir de la plateforme déjà bien connue et bien installée Moodle, le groupe Technology for Development and Cooperation, bien souvent désigné sous le sigle de Tedeco, permettra qu’un enseignant de Madrid  dispense des cours qui seront  suivis en temps réel au Burundi.

Cette coopération entre le Burundi et l’Espagne garantit non seulement le transfert de technologies, mais aussi la formation de futurs professionnels susceptibles de devenir rapidement opérationnels. Le partenariat signé entre les deux universités comprenanit également un premier volet, qui a consisté à équiper la faculté d'une infrastructure Internet par satellite et de déployer un cyber-café auto-financé.

La connexion sera payante pour utiliser ces équipements, car les coûts de connexion sont encore très élevés et les ordinateurs demeurent rares. On peut supposer que cette situation ne va pas radicalement évoluer d'ici 2009, date de démarrage du projet. Et le nombre d'étudiants burundais disposant d'un ordinateur à la maison est quasi-nul.

D’après "La lettre de l’atelier", la réalisation du projet a également exigé de mettre en place un accès à la bibliothèque virtuelle de l'école espagnole ainsi qu'un logiciel de suivi personnalisé des élèves, le tout étant intégré à Moodle. Selon les responsables du projet, cette nouvelle mouture de la célèbre plate-forme pourra être utilisée à l'avenir par d'autres universités. Signalons enfin que le développement du logiciel d'e-learning entre dans le cadre de la formation des élèves madrilènes et que les étudiants des deux pays profitent donc du projet.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné