Articles

La vidéo à l’école portée à la fois par la technologie et par la société***

Par Denys Lamontagne , le 03 mai 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Selon un article de Cara Branigan dans eSchools news, l’infrastructure du réseau internet pour la distribution vidéo, la saisie vidéo omniprésente, les outils de montage de plus en plus abordables et la demande des étudiants sont les principales forces poussant la vidéo en éducation.

La pénétration de la vidéo à l’école prend plusieurs canaux : les vidéos sont toujours diffusées via le cable ou par DVD, mais le ruisselage vidéo est fréquent tout comme la tendance des étudiants à produire eux-même leurs propres vidéos.

Il ne s’agit pas d’une explosion mais d’une reconnaissance de la vidéo comme outil d’enseignement. La vidéo a certaines forces que les mots imprimés n’ont pas et, à ce titre, mérite une place parmi les outils d’enseignement.

Plusieurs enseignants n’ont pas le temps de montrer une vidéo complète en classe mais les vidéos en ruisselage leur permettent d’identifier des clips courts et pertinents qui renforcent ce qu’ils enseignent. Ce n’est plus une pause de 20 à 30 minutes comme avant.

L’édition vidéo progresse également dans les écoles. La technologie est de plus en plus abordable, simple et puissante, sans compter les caméras présentent partout, jusque par les téléphones. Leur prix continue de baisser alors que leur qualité augmente constamment.

La conférence web intègre de plus en plus facilement la vidéo, y compris en formation à distance et la perception de sa valeur et de sa pertinence augmente, tout comme sa facilité d’utilisation.

Le rôle positif de la vidéo devient de plus en plus évident pour la population étudiante en général et plus spécialement pour les étudiants qui ont de la difficulté à réussir avec les stratégies traditionnelles basées sur le texte.

Pour l’article complet : « Technological, societal factors are driving the video trend»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur