Articles

Les institutions traditionnelles se frottent aussi à la formation en ligne. -

Par Denys Lamontagne , le 19 mars 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les universités traditionnelles cherchent à se protéger de la concurrence des institutions d’enseignement supérieur en ligne en initiant leurs propres programmes.

L’Université Columbia est ainsi descendue dans l’arène et a mis en place un portail dénommé Fathom. Sur ce site, plus de 75 000 utilisateurs furètent dans une base regroupant environ 600 cours et programmes en ligne, incluant ceux de l’Université de Washington et ceux de l’Université de l’État du Michigan. Cette initiative n’a cependant généré aucun revenu à ce jour. Le site est financé par les institutions participantes, qui cotisent en fonction du nombre d’étudiants référé par ce portail.

NYOnline qui assure la présence de l’Université de New York en ligne et qui se destine au marché de la formation continue dans les entreprises a signé une entente avec une entreprise de services financiers dont le nom n’a pas été dévoilé. Bien que l’institution en ligne n’offre pas de diplôme puisqu’elle n’est pas accréditée, elle propose 55 cours à 500 étudiants ainsi que des travaux scolaires aux étudiants réguliers de l’université.

Les institutions traditionnelles font face à de nombreux obstacles dans leur recherche d’un modèle d’affaires, notamment dans la conciliation des droits de propriété intellectuelle. L’Université Cornell a résolu cette problématique en établissant une entente tripartite qui comprend l’institution traditionnelle, sa version électronique et les professeurs.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné