Articles

Cours et infos sur téléphones mobiles : en Afrique aussi

Par Thot , le 22 juin 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 09 février 2012

 Depuis quelques années, le téléphone portable, est devenu un objet banal en Afrique, continent sur lequel comme partout ailleurs, vous voyez les gens parler tout seuls dans la rue, la main collée à l'oreille. Les jeunes font des merveilles avec cet outil minuscule qui établit le contact avec les parents restés au village, ces derniers ayant immédiatement adopté un outil sophistiqué à l'intérieur, mais si simple à l'extérieur. 

A la fin de l'année 2008, l'Afrique comptait plus de 380 millions d'utilisateurs de téléphones mobiles. Dans de nombreux pays, le taux d'équipement dépasse les 50 % de la population.

En Afrique ou ailleurs, les jeunes sont les plus grands utilisateurs de cellulaires. Des services spécifiques ont donc été conçus pour eux. L'enseignement et la formation sont des sujets de choix pour la population scolaire et universitaire. Nous vous avions déjà parlé dans Thot de Wapeduc, application qui offre aux jeunes Français un service de cours nomade, accessible depuis les navigateurs internet des téléphones mobiles.

Wapeduc est désormais disponible dans une version africaine, pour l'instant limitée au Sénégal. L'accent a été porté sur les risques sanitaires. Wapeduc-Afrique propose près d'une vingtaine de ressources sur les maladies fréquentes en Afrique et qui déciment la jeunesse. Des informations sont disponibles par exemple sur le paludisme, sur le sida, la fièvre jaune, sur des maladies tropicales aux noms exotiques comme la tungose qui se contracte par ceux marchent pieds nus où vivent les porcs. En termes plus simples, la tungose , c'est la maladie des chicards, les gens qui portent les chiques aux pieds qui se déforment en s'orientant vers l'extérieur.

Les jeunes Africains ne sont pas les seuls concernés car ceux qui viennent découvrir notre continent sont sujets à la turista, la diarrhée des touristes ou à la morsure des serpents venimeux, si beaux mais si dangereux.

Wapeduc Afrique ne propose pas encore de cours spécifiques pour le public du continent mais, comme me le disait avec philosophie un professeur sénégalais adepte de Wapeduc, ça viendra...

Dès à présent, en cette période de fin d'année scolaire et universitaire, les jeunes Sénégalais peuvent accéder aux informations santé dont ils tireront le plus grand profit.

Le site de Wapeduc

La liste des ressources disponibles pour mobile

Wapeduc Afrique, portail mobile en santé

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné