Articles

La mesure du succès de la formation : rapidité d’acquisition, rigueur et normalisation

Quand il est question de travail d'équipe

Par Denys Lamontagne , le 14 mai 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 24 mai 2016

Traditionnellement, les entreprises ont tenté d’évaluer le retour sur l’investissement de la formation à distance uniquement en terme d’argent économisé, faute de modèle d’analyse adéquat.

Elise Olding, une spécialiste de la formation à distance, a élaboré un modèle axé plutôt sur l’évaluation de l’économie générée par la rapidité de l’acquisition des compétences grâce à la formation à distance qui permet de plus la normalisation de la formation et la constance de la qualité dans la formation.

Au Children Healthcare d’Atlanta, par exemple, un programme spécifique de formation en ligne a permis d’éliminer tous les coûts reliés à la répétition de tests de laboratoire dûs à des erreurs de manipulation. Tous les employés impliqués dans le traitement des tests de laboratoire ont ainsi reçu une formation identique et rigoureuse, éliminant les erreurs et omissions lors de la transmission orale des consignes.

Les entreprises sont donc invitées à définir dans un premier temps les compétences recherchées puis à préparer des cours destinés à assurer la formation des nouveaux employés selon le modèle qu’elles privilégient. Dès lors, les employés détiennent une formation commune et des outils de référence utiles lorsque se présente un cas difficile. Il s’avère que ce mode de fonctionnement permet de raccourcir le temps d’intégration des nouveaux employés, notamment dans le domaine des centre d’appels, ou dans les secteurs à forte mobilité de personnel.

La formation à distance continue a aussi fait ses preuves pour permettre de surpasser la compétition dans le domaine des technologies. Par exemple, une entreprise spécialisée dans le développement de logiciels forme les employés sur un nouveau produit alors qu’il est encore en développement : les connaissances transmises reflètent l’évolution du produit et lorsqu’il est mis en marché. Les compagnies qui utilisent ce modèle estiment qu’elles peuvent ainsi maintenir leur avance sur la compétition, avec les avantages que cela représente.

Quand on travaille en équipe et que toute l'équipe est fornée, les avantages vont bien au delà du seul succès des individus.

Résumé de « Measure of success» de David Raths, publié dans Training, mai 2001

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné