Articles

WEM (3) - La formation, par l’action, des enseignants aux nouvelles technologies -

Par Denys Lamontagne , le 20 mai 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Deux analyses de cas impliquant la formation des professeurs démontrent que lorsque les décisions politiques sont prises, les actions sur le terrain suivent.

Au Chili, le projet [email protected] a, en trois ans, initié aux nouvelles technologies 100 % de son corps professoral; de plus, 30 % d’entre eux ont suivi une formation plus avancée.

On a ainsi créé une ouverture du corps professoral pour les nouvelles technologies, ouverture permettant d’exploiter au mieux les ressources investies. Au lieu d’ordinateurs et de logiciels sous-utilisés ou détournées à d’autres fins qu’à des fins éducatives, les ressources minimales sont exploitées de façon maximale et profitable.

En Angleterre, New Media, une corporation mandatée par le ministère de l’Éducation britannique pour coordonner une initiative de sensibilisation et d’éducation aux sciences au niveau secondaire, a formé plus de 6 500 professeurs, sur une base volontaire, à l’utilisation des ordinateurs et d’Internet dans l’organisation et la livraison de cours de science.

À un coût unitaire de 900 $ par professeur participant, les professeurs ont donné plus de 16 000 leçons en intégrant les outils informatique dans leurs cours. Les professeurs prennent un engagement volontaire d’un an.

La première étape consiste à apprendre à se servir de l’ordinateur et à se brancher à Internet pour rejoindre le site du programme. À la seconde étape, les professeurs suivent une session de formation d’une journée dans leur école. À l’étape trois et aux étapes suivantes, ils doivent choisir une leçon à enseigner dans un programme de 6 modules scientifiques (biologie, chimie, physique) comportant des dizaines de leçons multimédia; ils téléchargent les plans de cours, les leçons, les exercices; ils supervisent le déroulement des cours, évaluent les résultats et retournent les évaluations; ensuite, ils peuvent poursuivre l’expérience avec une autre leçon. L’expérience doit être répétée au moins cinq fois.

Les professeurs bénéficient du support de plus de 100 tuteurs attitrés en plus de forums, de ’chats’ et de références.

Résultats

Outre le fait que plus de 11 000 évaluations de leçons ont été reçues et que cela constitue une référence de premier ordre à propos de l’intégration des TIC dans les écoles, on a fait d’autres constatations : que le matériel développé a mené à une grande diversité d’usages que les concepteurs n’avaient ni imaginée, ni prévue; que des logiciels de qualité peuvent avoir un impact important; et, surtout, que les enfants sont maintenant beaucoup plus intéressés par les sciences...

Ce que l’on semble avoir le mieux compris dans cette expérience, c’est que l’apprentissage des nouvelles technologies par les professeurs et leur intégration effective dans leur pratique est le mieux réalisée par... l’application directe et immédiate. Et c’est là l’essentiel de ce programme de formation.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné