Articles

Les Digital Natives observés à la loupe***

Par Christine Vaufrey B , le 28 août 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Le Centre Berkman de l’Université de Harvard (Etats-Unis) et le Centre de recherche sur la Législation de l’information de l’Université de St Gallen (Suisse) mènent un ambitieux projet de recherche sur les

Digital Natives

, intitulé tout simplement Digital Natives.

Rappelons que sous cette expression un peu barbare se cachent les centaines de millions de jeunes qui sont nés après 1980 et qui ont donc utilisé Internet et les outils numériques en même temps qu’ils apprenaient à écrire et à manipuler le téléphone. Évidemment, pour faire partie de cette catégorie, les jeunes en question doivent aussi avoir accès au matériel et aux applications numériques pour un coût raisonnable, ce qui est loin d’être le cas pour la majorité d’entre eux de par le monde.

Le projet présente néanmoins un énorme intérêt, celui de sortir de l’usage commercial de l’expression, pour se concentrer sur les modifications engendrées par l’irruption des TIC dans la vie des jeunes. Le projet explore les champs suivants : identité, respect de la vie privée, sécurité, créativité, plagiat, propriété intellectuelle, qualité de l’information, apprentissage.

Le projet Digital Natives bénéficie évidemment d’une exposition maximale sur Internet, de manière à capter l’attention des jeunes et les inviter à collaborer, sur des sites largement fréquentés par cette catégorie de population. En dehors de son site propre, on retrouve donc le projet Digital Natives sur Twitter, You Tube, Flickr, Delicious (très abondante collection de signets pour documenter le thème), Facebook...

Le site du projet propose également un blog et un wiki, ce dernier étant ouvert à tous après inscription.

Les premiers résultats des recherches ont été publiés dans l’ouvrage Born Digital, paru en août 2008. Il est possible d’en lire des extraits sur le site dédié au livre.

Un projet à suivre de près, pour comprendre ce qui doit changer dans nos écoles, universités, organisations de travail de façon à ce que les générations montantes s’y intègrent et s’y épanouissent au mieux.

Projet Digital Natives

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné