Articles

Les livres sont meilleurs que les ordinateurs pour les enfants du primaire, selon BECTa. -

Par Denys Lamontagne , le 04 juin 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les enfants qui fréquentent les écoles qui ont investi adéquatement dans les ressources informatiques montrent une amélioration de leurs résultats dans les tests nationaux d’Angleterre UK SATS pour les enfants de 11 ans.

Mais le lien entre les dépenses reliées aux livres et les mêmes résultats sont au moins deux fois plus significatifs, selon une étude commanditée par l’Association des éditeurs appelée «Statistics for Education».

L’analyse a été effectuée auprès de 800 écoles primaires en Angleterre par l’ Agence BECTa (British Educational Communications and Technology agency).

Les écoles ont dépensé près de 30 £ par étudiant en ressources informatiques et 19 £ pour des livres; or, la corrélation démontre que les livres ont plus d’impact que les ressources informatiques sur les résultats aux tests.

Ces données peuvent cependant être relativisées du fait que les livres sont très bien intégrés dans les pratiques des enseignants, ce qui n’est pas nécessairement le cas des ressources informatiques; car, lorsqu’elles le sont, le rendement de ces dernières est appréciable, comme plusieurs analyses le démontrent, entre autres, celle de la BECTa, « Relationship Between ICT and Primary School Standards».

Pour l’ article complet (BBC).

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné