Articles

Universités et ordinateurs de poche...

Par Thot , le 25 novembre 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Tant aux États-Unis que dans les pays outre-mer, les collèges et les universités tentent soit d’implanter les appareils de poche auprès de la population étudiante ou de gagner celle-ci à leur utilisation.

Le Collège Dartmouth a mis sur pied un programme Visor (Handspring) pour son département de psychologie et neurophysiologie. À l’Université de Duluth, tous les nouveaux étudiants inscrits aux départements de génie, d’informatique ou de technologie de l’information sont tenus de se procurer des portables de iPaq. Pour sa part, l’Université du Dakota du Sud a décrété que les nouveaux étudiants inscrits en 2005 et les autres devront être porteurs d’ordinateurs de poche de marque Palm.

Comme ils peuvent mousser leur réputation sur le plan de la technologie, les programmes d’acquisition de portables peuvent être particulièrement avantageux pour les établissements d’enseignement d’un point de vue marketing. Selon les propos de Don Dahlin, vice-président aux études de l’Université du Dakota du Sud, cette dernière met de l’avant qu’il en coûte bien moins cher aux étudiants d’accéder à Internet à partir d’un Palm car cela leur évite de s’acheter des PC, plus dispendieux. Les professeurs de cette même université voient également la chose d’un bon oeil; ils croient que ces appareils seront utilisés pour une grande variété d’applications universitaires, et ce, spécialement dans le domaine des sciences.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné