Articles

Les radicaux, clé de la réutilisation des objets d’apprentissage. Les principes du Mashup***

Par Denys Lamontagne , le 29 octobre 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 26 septembre 2008

« Un radical est une espèce chimique possédant un ou plusieurs électrons non appariés sur sa couche externe. La présence d’un électron célibataire confère le plus souvent à ces molécules une grande instabilité, ce qui signifie qu’elles ont la possibilité de réagir avec de nombreux composés dans des processus le plus souvent non spécifiques, et que, donc, leur durée de vie en solution est très courte.» - Wikipédia

Autrement dit, un radical comme «CH3», peut se combiner à des centaines de composants et former toutes sortes de molécules qui toutes comporteront le radical «CH3», même s’il est intégré sous forme CH4 ou CCCH3OH.

Si par analogie on reporte le concept «radical» aux objets d’apprentissage, on constate que les objets d’apprentissage sont formés de plusieurs composants qui peuvent s’assembler de plusieurs façons, mais pas n’importe comment.

On peut soupçonner que parmi ces composants, se trouvent un certain nombre de «radicaux», c’est à dire des éléments qui peuvent se recombiner plutôt facilement comme des explications de base, des résultats d’expérience, des lois, des démonstrations et sous diverses formes : textes, vidéos, images, etc.

Forme et contenu

Il semble bien qu’au moment du réassemblage, ce soit les propriétés «mécaniques» ou «technologiques» qui priment sur le contenu : les radicaux peuvent s’associer à presque n’importe quoi, ce qui fait précisément leur propriété de «radical». Le fait qu’ils forment des composants significatifs ou non dépend de ce avec quoi ils se sont intégrés.

En d’autres termes, quand vient le temps du réassemblage, la possibilité de lien fonctionnel prime sur tout le reste; quand bien même la ressource serait pertinente, s’il n’y a pas moyen de l’intégrer avec un effort raisonnable, on en prendra une autre.

C’est précisément ce qui fait la force du Web viral : on peut emballer à peu près n’importe quelle ressource dans un format qui la rend intégrable et diffusable en des oeuvres imprévisibles.

Une tendance

Le fait que différentes institutions et universités déposent maintenant leurs vidéos sur des sites commerciaux comme YouTube ou DailyMotion indique bien ce qui se passe : on rend ces objets «intégrables». On peut en faire des Mashup, des mélanges de toutes sortes et même des oeuvres pédagogiques. On peut les diffuser massivement, les regarder sur son téléphone, son iPod ou sa télévision.

La différence qui fait le succès de certains d’entre eux tient à un équilibre entre le contenu, le traitement et la durée. Une blague de 30 secondes aura plus de succès qu’une de 5 minutes. Une démonstration professionnelle de 3 minutes aura plus de succès qu’une démonstration amateur de 30 secondes. Un reportage de 15 minutes sur un sujet chaud sera plus vu qu’un de deux minutes sur une banalité.

Et un cours dynamique de 15 minutes dépassera toujours une tête parlante d’une heure.

Identification et intégration technique

Quand il s’agit de monter un cours, on recherche des éléments techniquement intégrables, pertinents et bien circonscrits. S’il faut passer des heures pour les retrouver et à chaque fois passer par un technicien pour les redécouper et les assembler dans la forme désirée, ça n’en vaudra pas la peine et les réalisations demeureront rares.

D’où la priorité au départ, pour toute production numérique, de définir clairement ce que seront ses propriétés radicales, c’est à dire les formats (durée, traitement) de ses composants en relation avec les technologies de diffusion et les objectifs spécifiques à chaque objet si on veut en faire de véritables objets d’apprentissage c’est à dire faciles à identifier et techniquement intégrables, autrement dit des radicaux.

Dans la section «technologies» de Thot, vous trouverez des dizaines d’outils vous permettant soit de diffuser ou d’aggréger des oeuvres.

Outils de Mashup Outils d’aggrégation RSS Sites de diffusion de vidéo Sites de diffusion audio Sites de partage de documents

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné