Articles

Publié le 12 novembre 2007 Mis à jour le 23 octobre 2008

Publicitaires et universités, sortez de mon réseau social !***

Le réseautage social se répand tellement que nombres d’entreprises empêchent leurs employés de se connecter à des sites tels que MySpace ou Facebook au travail. Les dirigeants britanniques affirment que le temps "perdu" leur coûte 130 millions de Livres par jour.

Les universités prennent un autre chemin. Les gourous en E-learning veulent exploiter la passion de leurs étudiants pour les outils de communication en ligne interactifs de nouvelle génération - connus sous le terme global de web 2.0 - pour diffuser du contenu universitaire. Non contents de mettre des mini-conférences en podcast sur les téléphones mobile et i-Pods des étudiants, ils sont en train de détourner le système de téléphonie sur internet, Skype, et d’envahir FaceBook.

Mais un projet de recherche mené par le Joint Information Systems Committee (Jisc), Learner Experience Project, révèle, surprise, que les étudiants n’ont pas envie de ces sollicitations. Leur message aux profs branchés : Sortez de mon espace ! (Get out of MySpace!)

Les espaces virtuels deviennent plus flous et l’étude montre que les étudiants veulent préserver leur vie sociale. Ils ne veulent pas être disponibles en permanence pour leurs instructeurs et bombardés d’information scolaire et universitaire.

Basée sur une recherche qualitative - entretiens avec les étudiants un par un conduits sur plus de deux ans - Jisc dessine le tableau des usages des TI par les étudiants pour gérer leur vie sociale. La plupart d’entre eux sont des utilisateurs compétents et confiants, mais n’ont trop souvent pas conscience des effets positifs que ces habiletés peuvent avoir sur l’amélioration de leurs études.

Par exemple, une étudiante de première année en arts affirme dans un entretien ne rien connaître en e-learning ou en applications web. Elle est en train de mettre à jour son blog dans un cybercafé et d’y intégrer des photos d’elle de son site Flickr. Puis elle dit simplement "ce n’est pas de la technologie, c’est ce que je fais".

L’article complet : Students tell universities: Get out of MySpace! sur EducationGuardian.co.uk

Dans la même veine, les internautes en général commencent à faire de la résistance contre la publicité sur les sites de réseautage social. Après Youtube et d’autres, Facebook vient de s’ouvrir aux marchands. Imaginez toutes les informations collectées "entre amis" sur vos idées politiques, convictions religieuses, âge, voisinage, idées de cadeau etc. vendues aux publicitaires... La course à la consommation veut s’immiscer partout là où, au départ, il est question de partage d’intérêt choisi. D’autres veulent tirer de l’argent de la popularité en ligne.

Comment trouver un équilibre partagé ?

A lire : sur Le Monde : Les membres de Facebook appellent à la résistancesur Libération : Facebook, le nouvel ami de la pub


Mots-clés: Réseautage social Travail Nombres Employés entreprises sites Myspace Facebook.

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !