Articles

Environnements numériques de Travail : effets si changements pédagogiques***

Par Denys Lamontagne , le 04 février 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Le groupe d’études et de ressources GER-ENTEA (ENT en Alsace), fondé à la rentrée 2005, est une équipe d’enseignants du secondaire, formateurs et d’inspecteurs pédagogiques interdisciplinaire qui se consacre à l’élaboration de ressources pour l’enseignement sous forme de scénarios pédagogiques.

Vu les possibilités pédagogiques qu’offrent les Environnements Numériques de Travail (ENT), il a été décidé que le GER-ENTEA se focaliserait uniquement sur les scénarios s’appuyant sur la collaboration entre les élèves.

Avec pour résultat qu’en janvier 2008, un lycée ou collège sur trois de l’académie de Strasbourg est géré par l’intermédiaire de l’environnement numérique ENTEA-Scolastance.

Alain Verreman, de l’IUFM d’Alsace Strasbourg et Miloud Benayed du Laboratoire Laseldi, Besançon présentent cet intéressant article sur l’expérience actuellement en cours (format .pdf) : « Y a-t-il dans les ENT une place pour l’apprentissage»

«Tous les établissements du second degré offriront quatre espaces de travail à leurs usagers : administration et vie scolaire, élèves, enseignants, parents. La généralisation de l’ENTEA2 va permettre un mode de communication simplifié, unifié et efficace.

Nombreux sont les enseignants qui ont perçu les nouvelles perspectives pédagogiques qu’ouvrait cet outil pour la classe et pour l’après-classe.

Ils peuvent échanger entre eux, communiquer avec leurs élèves et les parents, rendre disponibles immédiatement les documents étudiés en classe, mais aussi les remarques sur les devoirs et, s’ils le souhaitent, les notes des travaux effectués.

«L’ENT est entré dans notre établissement, sur la pointe des pieds, au début de l’année scolaire 2004-2005. Il est devenu [en 2007] un outil de travail quotidien : nous aurions beaucoup de mal à revenir en arrière ! »

Disons-le, l’informatique n’a pas remplacé le cours normal, elle est venue renforcer l’action de l’enseignant, la démultiplier, et pour chaque élève varier les modes d’apprentissage, les occasions d’exercer son intelligence, de communiquer avec les autres élèves. L’ENTEA-Scolastance facilite la recherche de documents, le partage des travaux.

Papier crayon

Mais il n’a pas remplacé le papier et le crayon. C’est un outil de plus dont il convient d’explorer les usages avant de le déclarer apte ou inapte pour l’enseignement.

Avec le temps et de l’imagination pédagogique, il peut devenir un outil de libération de l’enseignant par rapport au groupeclasse, un outil qui lui permet de s’intéresser davantage à chacun de ses élèves en particulier et de communiquer avec lui sans déranger le reste de la classe.

L’enseignement devient aussi individualisé que possible, aussi collectif que nécessaire. Il peut aider les élèves à gagner en autonomie dans la gestion de leur apprentissage si on veut bien les y former.

Télécharger Y a-t-il dans les ENT une place pour l’apprentissage

«Un des enjeux didactiques centraux de l’ENT se situe du côté de ce qui passe avec les élèves et entre les élèves dans ce nouvel espace.»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné