Articles

Rwanda : un Institut pour former les étudiants et recycler les enseignants

Par Louis-Martin Essono , le 20 avril 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

L’avion qui vous dépose dans ce petit pays de 26 000 km2 a parcouru deux heures depuis Nairobi au Kenya, en survolant les grands lacs qui ressemblent à de petites mers où voguent des voiliers blancs et lents, vus du ciel. L’histoire récente, du Rwanda rappelle le génocide, et les méfaits causés sur l’éducation, l’alphabétisation de ces Tutsi et Hutus qui semblent avoir tout oublié de ce triste épisode quand, ensemble, sur les bancs de l’Institut, ils discutent, côte à côte, par binôme, sur les possibilités d’obtenir un résultat meilleur demandé à distance par les tuteurs.

Le Gouvernement rwandais tente maintenant de remédier a cette situation avec depuis 1999 l’Institut Supérieur d’Enseignement Pédagogique de Kigali, Kigali Institute of Education le KIE, comme l’appellent les Rwandais et les étudiants eux-mêmes. Ils sont plus de 2 000 que j’ai rencontrés aux abords du Conseil rwandais des Examens.

Cette création et le fonctionnement de KIE ont été rendus possibles grâce au financement du Gouvernement du Rwanda et à la coopération bilatérale et multilatérale avec Banque Mondiale, la Coopération suisse, la Coopération française, et le Gouvernement néerlandais. Cet institut poursuit quatre missions essentielles

  • Permettre au personnel enseignant d’acquérir des connaissances et des compétences diversifiées correspondant aux domaines spécifiques de formation et d’enseignement dans les disciplines différents d’enseignement;
  • Former un nombre suffisant d’enseignants qualifiés pour enseigner dans les écoles secondaires, les écoles normales primaires, les écoles techniques ayant la capacité d’intégrer aisément et harmonieusement la théorie et la pratique de l’enseignement;
  • Inculquer une conscience et un esprit de patriotisme aux enseignants pour qu’ils considèrent et dispensent l’éducation en tant qu’instrument ou moteur de développement national dans tous les domaines de la société rwandaise.
  • Promouvoir la recherche éducative

Pour realiser ces missions, le KIE recourt à un système bimode : enseignement en présentiel et surtout enseignement à distance qui offre un programme de formation conçu pour les personnes engagées et intéressées à enseigner, dispenser des connaissances, des sciences, de la technologie aux futures générations rwandaises. Il est également intéressant de noter que le KIE dispense l’EAD dans le cadre du plan stratégique dont la mission est de fournir des programmes d’enseignement ouverts et de haute qualité en vue de développer les compétences académiques et professionnelles des enseignants des écoles secondaires non qualifiés en utilisant les TIC et les méthodes d’EAD.

Une bibliothèque en ligne couronne la fierté de cet institut qui fonctionne à côté d’autres structures éducatives que Thot présentera à ses lecteurs pour leur faire découvrir les efforts de ce nouveau pays bilingue en matière d’enseignement et d’utilisation des Tic à l’école.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné