Articles

Une académie sur l’e-gouvernance en Afrique de l’Ouest***

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 18 mai 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 24 avril 2009

En dépit de l’existence de cadre politique en matière d’e-gouvernance et de quelques portails gouvernementaux, la gouvernance électronique est souvent reléguée aux oubliettes dans la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest. C’est pour pallier ce déficit, qu’une rencontre, dont le CIPACO se fait l’écho, s’est tenue à la mi-avril 2008 à Accra au Ghana sur l’opportunité de la création d’une académie sur l’e-gouvernance en Afrique de l’Ouest. Ce projet s’inspire de l’ E-governance Academy (eGA) de l’Estonie.

L’eGA est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, créée en 2002, à l’initiative du gouvernement estonien et de partenaires en développement, dont le Programme des nations unies pour le développement (PNUD). Sa mission est de former et de conseiller les décideurs et les acteurs dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) afin d’accroître l’efficience du gouvernement et d’améliorer les processus démocratiques dans le but de construire des sociétés ouvertes de l’information.

Une académie sur l’e-gouvernance en Afrique de l’Ouest devra jouer le même rôle mais elle devra s’attaquer aussi à des chantiers, non des moindres, que sont :

  • la production d’informations publiques utiles aux besoins du citoyen (qu’il soit alphabétisé ou non dans les langues occidentales, et qu’il ait ou non accès à l’Internet)
  • l’utilisation des logiciels libres
  • la sécurité, le renforcement de capacités, l’harmonisation de la vision sur l’e-gouvernance dans les différents ministères
  • l’accès universel aux TIC.

La rencontre d’Accra n’a pas permis de déboucher sur un cadre institutionnel formel de cette académie. Toutefois, des avancées notables ont été enregistrées sur des questions clés comme la mission et les activités envisagées de la future Académie. Reste à articuler solidement le cadre institutionnel afin que les Etats et les institutions régionales puissent collaborer efficacement avec elle et contribuer à assurer sa durabilité.

Vers la mise en place d’une académie sur l’e-gouvernance en Afrique de l’Ouest

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné