Articles

Dialogue des cultures sur le Net

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 18 mai 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Une visioconférence entre la Suisse, le Burkina-Faso, le Kosovo, la Bolivie et l’Australie. L’initiative ressemble fort à Project Uganda dont nous nous sommes fait l’écho récemment. A la seule différence que les acteurs de cette visioconférence ne sont pas dans un contexte d’enseignement.

En première ligne de cette action se trouve le Centre de rencontre et d’animation des Faverges - un quartier de Lausanne (Suisse) dont le but est de favoriser les échanges et le dialogue entre les habitants de différentes générations et de différentes cultures résidant à Faverges. Cette visioconférence participait donc de l’atteinte de ce but en ce qu’il permettait aux Favergeois, on peut bien le penser, d’explorer la culture des immigrés avec qui ils partagent le quotidien.

Ont pris part à cette action des acteurs du monde associatif des quatre pays précités, dont Yam Pukri, une association burkinabè, spécialisée dans la formation, l’information et les conseils en nouvelles technologies.

Cette "séance de communication intercontinentale" s’est déroulée grâce à Skype, un logiciel qui permet de passer des appels gratuits entre des ordinateurs connectés à Internet.

Cette initiative peut paraître bien banale pour le commun des mortels. Cependant, en son principe et même en ses objectifs, elle est transférable et applicable dans d’autres contextes, en enseignement par exemple.

Skype pour le dialogue des cultures, Yampukri et l’Association des Faverges en Suisse font l’expérience

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné