Articles

Marché libre de cours de langue en ligne

Par Thot , le 23 juin 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 26 août 2011

Myngle est un site communautaire d’échange linguistique centré sur la vente de services de tutorat pour l’apprentissage des langues.

L’enseignant peut y créer des espaces de cours, y envoyer des documents support (seul au format PowerPoint ou Open Office) et décrire ses expériences professionnelles, ses disponibilités pendant la semaine, les frais de tutorat demandés pour chaque tranche de 45 minutes et les modes de paiement acceptés.

L’apprenant, quant à lui, fait des recherches parmi les cours disponibles, selon la langue et le niveau visés et selon le budget prévu. Après avoir trouvé le cours approprié, l’apprenant vérifie les dates et les heures de disponibilité de l’enseignant et lui envoie une demande de cours en ligne.

L’enseignant reçoit la réservation et la confirme. L’apprenant peut alors procéder au paiement des frais du cours. Bien sûr, l’enseignant et l’apprenant peuvent se mettre d’accord sur les modalités de paiement.

A la date et heure prévues, l’enseignant et l’apprenant se connectent au cours et établissent une communication en langue cible. Les actions et les mouvements de la souris de l’enseignant sur le support du cours sont également visibles pour l’apprenant ; ce qui lui permet de mieux suivre les explications apportées par l’enseignant.

Les échanges se font par un logiciel externe de messagerie comme Skype, étant donné qu’il n’existe pas (ou pas encore) d’outil de bavardage audio et vidéo intégré dans l’interface. Par contre, le site promet l’ajout prochain d’un « tableau blanc » et d’un outil de création d’exercices interactifs.

Si d’autres sites communautaires d’apprentissage de langues tels que LiveMocha, Palabea et Babbel présentent des interfaces plus enrichies en terme de fonctionnalités et de contenus d’autoformation, le modèle d’affaires de Myngle, basé sur l’échange de services linguistiques payants entre les membres, le distingue de ces derniers. Ce modèle rappelle celui du réseau de communautés d’apprentissage Learnhub , lui aussi centré sur les revenus générés en marge des transactions effectués entre les apprenants et les enseignants.

Reste à savoir si ce modèle d’affaire va réellement permettre à ces sites de gagner de l’argent. En effet, dans le cadre de sites communautaires d’échange de savoir, le problème de confiance entre le vendeur et l’acheteur du contenu d’apprentissage ou du tutorat reste toujours posé.

A ce titre, la description des expériences professionnelles de l’enseignant, le système de notation automatique et la notation par les autres membres ne semble pas pouvoir donner une garantie de qualité de service à l’acheteur.

Quoi qu’il en soit, Myngle a le mérite d’être parmi les premiers sites communautaires à avoir poussé jusqu’au bout la logique de la vente de services d’enseignement par les membres.

Voir le tutoriel « Myngle » pour les apprenants

Voir le tutoriel « Myngel » pour les enseignants

La page d’accueil de Myngle

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné