Articles

Doctorats en sciences et génie : un portrait canadien

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 21 août 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Doctorats en sciences et génie : un portrait canadien (pdf) brosse, comme son nom l’indique, le portrait des Canadiens, titulaires d’un doctorat en sciences agronomiques, biologiques et vétérinaires, en sciences appliquées et génie, en sciences de la santé ou en mathématiques, informatique et sciences physiques, au début de ce millénaire.

On apprend par exemple qu’en 2001 le ratio des titulaires de doctorat en sciences et génie au Canada était d’une femme pour 4 hommes. Et que, dans le même temps, pour chaque groupe d’âge considéré, la rémunération des femmes était considérablement inférieure à celle de leurs homologues masculins.

Cette publication de la Division des sciences, de l’innovation et de l’information électronique du Canada est certes synthétique mais elle a le mérite d’aborder des points aussi intéressants les uns que les autres :

  • le sexe et l’âge des titulaires de doctorat
  • les postes occupés
  • leur rémunération
  • leur localisation géographique (urbain/rural)

Doctorats en science et génie est une analyse qui devrait intéresser tous ceux qui travaillent sur la problématique de l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur.

Doctorats en sciences et génie : un portrait canadien - pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné