Articles

Yaoundé : la Francophonie pour l’innovation de la pédagogie universitaire

Par Louis-Martin Essono , le 25 mars 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

À l’occasion de la Semaine internationale de la Francophonie, l’AUF et le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Cameroun ont organisé un colloque consacré à la pédagogie universitaire placé sous le patronage du Ministre de l’Enseignement supérieur qui a ouvert les travaux en présence de plusieurs représentants gouvernementaux et diplomatiques, de chefs de départements, doyens et recteurs d’universités.

Ce colloque d’une journée a été axé sur l’innovation. Ce thème sous-entendait l’intégration des Tice et de l’application effective du système LMD mis en place depuis quelques années. La rénovation demandée concerne d’abord la gouvernance universitaire que l’Auf, selon le Directeur du Bureau Auf d’Afrique Centrale, BAC, L.S. Mbow introduit l’université dans une ère nouvelle.

Loin d’être une mécanique de mise en compatibilité des cursus menant au Doctorat, le LMD et les réformes qu’il induit constituent une opportunité pour l’amélioration des rendements de l’enseignement universitaire par la réforme des programmes de formation, des méthodes d’encadrement pédagogique et d’évaluation des curricula. L S. Mbow a regretté l’ignorance de l’innovation pédagogique dans la promotion des enseignants.

Echo favorable de la part du Ministre camerounais de l’Enseignement supérieur pour qui, en s’appuyant sur la gouvernance universitaire, la pédagogie de l’innovation vise à développer les compétences des apprenants pour atteindre les résultats escomptés, mais pour qui de la qualité, de la pertinence, et de l’efficacité du LMD dépndront les résultats attendus par l’Etat.

Pour introduire le colloque, quatre conférences ont été prononcées en plénière, toutes orientées vers la thématique majeure. L’Enseignement à distance par les Tic et la problématique du système LMD en ont constitué l’ossature afin de montrer en quoi l’EAD qui intègre les Tic, utilisé par les apprenants (J.M. Kasbarian) et par les enseignants (L.M. Onguene Essono) représente une méthodologie innovante qui révolutionne les méthodologies et les méthodes d’enseignement et/ou d’apprentissage. Minyono Nkodo et F. Giroux se sont chargés d’examiner la problématique du système LMD et de ses exigence de qualité dans l’espace CEMAC.

Trois axes de réflexion, appuyés par des ateliers, ont ponctué la réflexion :

  • les nouveaux outils didactiques et les stratégies d’enseignement innovantes ;
  • les démarches de qualité dans l’enseignement universitaire ;
  • Formation et professionnalisation des cycles supérieurs.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné