Articles

Des jeux vidéos pour augmenter radicalement la fréquentation de votre bibliothèque***

Par Denys Lamontagne , le 25 février 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Les bibliothèques publiques offrent de plus en plus souvent des jeux vidéos à emprunter. L’effet est radical : peu importe la taille du catalogue, les logiciels sont «sortis» 80 % du temps.

Des bibliothèques proposent jusqu’à 2000 jeux pour les différentes consoles PlayStation, Nintendo Wii ou DS, Xbox et autres systèmes.

Bien sûr il y a les gros noms comme Guitar Hero ou Assassin Creed, mais aussi des centaines de titres allant de la vie dans une salle d’urgence à l’apprentissage de l’espagnol ou des noms des oiseaux.

Certains affirment que ces jeux n’ont rien à voir avec la promotion de la culture et le mandat des bibliothèques publiques, cependant, il ne s’agit pas d’un choix fait à la légère par les administrations. En effet, plusieurs arguments vont dans le sens d’offrir l’accès à ces ressources :

  • Ils attirent des jeunes qui normalement ne viennent pas à la bibliothèque et, la seconde chose qu’ils font après avoir emprunté un jeu, est de se promener dans les rayons et d’emprunter des livres.  
  • Plusieurs de ces jeux sont relativement coûteux et seuls certains titres sont achetés par les familles alors que d’autres, dont la valeur culturelle est intéressante mais moins «durable» en termes de jouabilité, ne sont jamais achetés. Les bibliothèques offrent cette variété qui est particulièrement appréciée par les parents; ce qui à la fois soulage leur budget et accroît la variété; en plus de leur «sympathie» pour la bibliothèque.  
  • L’augmentation de l’achalandage de la bibliothèque est une donnée objective appréciée, mais le reclassement de la bibliothèque comme lieu social «in», «cool» ou agréable chez les jeunes vaut amplement l’investissement et dépasse en termes de résultats toutes les campagnes publicitaires qui auraient pu être faites auprès de cette clientèle.

Pour ces raisons, aucune bibliothèque ne désire retirer ce service.

Mieux encore, on y organise des compétitions autour de jeux comme Guitar Hero, Wii bowling, Super Smash Brothers ou Dance Dance Revolution qui attirent des centaines de jeunes et font de la bibliothèque un lieu de rencontre de prestige. Le plaisir de montrer ce que l’on sait faire est un stimulant puissant.

Plusieurs jeux sont complexes, ils ont leur propre valeur. Certains se passent dans des contextes historiques et offrent le terreau nécessaire pour y intégrer de la culture et des connexions vers d’autres activités, oeuvres ou connaissances.

Pour un article sur le sujet : ’Guitar Hero’ and other games draw teens back to libraries

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné