Articles

L’Université Virtuelle africaine passe en vitesse supérieure

Par Louis-Martin Essono , le 29 octobre 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Depuis nos dernières informations sur la restructuration de l’Université virtuelle africaine, celle-ci est passée aux actes avec la proposition de programmes éducatifs à destination des étudiants africains. Ceux-ci sont disponibles sur son site Internet UVA. Les responsables, qui avaient annoncé que « L’Université virtuelle africaine lance l’éventail complet de ses opérations et servira d’intermédiaire pour des programmes d’études supérieures avec diplôme à l’intention des étudiants des campus universitaires africains», ont dû avaler des bouchées doubles.

Non seulement ils offrent aux jeunes Africains qui ont les moyens d’étudier dans leurs pays la possibilité de prendre des cours et d’effectuer des recherches à distance, ils ont aussi désormais la possibilité de suivre des cours en direct avec l’Université de Virgine aux USA. A condition cependant de s’être inscrits à l’Université de Witwatersrand ou de Venda en Afrique du Sud ou encore à celle d’Eduardo Mondlane au Mozambique.

Un nouvel accord de partenariat récemment signé avec l’université américaine qui collabore depuis une vingtaine d’années avec l’Afrique du Sud dans le cadre d’un programme international concernera les étudiants des facultés de sciences sociales, économiques, d’environnement et de médecine. Selon RFO, le programme de l’année des étudiants africains, des heures de vidéoconférences qui permettront à ceux spécialisés en médecine particulièrement, de se familiariser avec ce nouvel outil pédagogique à une époque où consulter un patient et diagnostiquer une maladie sans se déplacer au cabinet de son médecin est une pratique qui tend à se développer.

Ce partenariat entre universités américaines et africaines est donc dans ce contexte un bon moyen de ne pas laisser à la marge les pays d’Afrique pour lesquels la communication à distance pourrait constituer à terme un excellent moyen de soigner des populations rurales dépourvues de soins médicaux.

Le programme couvert par l’UVA, qui utilise la transmission par satellite, est orienté pour l’essentiel vers les formations scientifiques et techniques. C’est une façon de compléter le système éducatif africain qui, dans certains pays, connaît de graves problèmes, notamment au niveau de la formation universitaire. Rappelons, comme le fait déjà Afrik.com, que l’UVA est implantée dans 26 centres d’éducation localisés, répartis dans 15 pays du Continent.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné