Articles

Couleurs et émotions

Par Thot , le 22 mai 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 24 septembre 2008

La couleur permet d’améliorer la présentation de n’importe quel document. Sombre, chaude, froide ou neutre, elle séduit et attire l’attention, provoque l’émotion. En formation elle opère de façon positive sur la recherche d’informations et la mémorisation. Autant donc apprendre à l’harmoniser avec professionnalisme et produire des contenus de cours accrocheurs et plaisants. Sur un écran, un texte noir sur fond blanc paraît bien aride quelque soit la valeur du message. L’usage de la couleur introduit une variable atmosphérique aux contenus en ligne. Les publicitaires le savent bien, qui travaillent à l’impact sur la persuasion et l’intention d’achat en exploitant le système sensoriel du client «virtuel». L’approche cognitive des systèmes d’information étudie de même la réaction des utilisateurs devant la coloration d’un site qu’ils explorent : “La couleur d’ensemble des sites a un impact émotionnel sur les internautes et se révèle déterminante de leurs jugements, de leurs comportements et de leurs performances”. Elle peut donc transformer la façon de rechercher des informations et de les mémoriser des étudiants. Elle contribue alors à mieux apprendre. La visualisation des données en ligne change notre manière de voir le contenu. Elle donne vie à l’interactivité sous-jacente d’un site en matérialisant les caractéristiques d’un réseau, la provenance des visiteurs, le nombre et la localisation des clics des internautes, le sens des flux de communication, la sociabilité des participants... Évocatrice, l’utilisation de ces repères devient un atout majeur pour une meilleure efficacité, pertinence et adéquation entre la diffusion du contenu du cours et les attentes bigarrées des apprenants. “A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes” Arthur Rimbaud Cette semaine dans Thot, les couleurs sont à la fête, un voyage fort en émotions ! On y apprend la colorimétrie, l’harmonie, la lumière, le maquillage, le coloriage, la chimie. La contribution des nouvelles technologies à la modernisation du système éducatif prend forme; folksonomies, étiquetage et marque-page social, qu’en est-il pour l’enseignement ? Les applications web de visualisation de données aiguisent le regard critique; on crée un salon de "chat" en quelques secondes avec vidéo et son; on construit des leçons en synchronisant texte et fichiers sonores; des milliers de démonstrations mathématiques interactives accessibles à tous, pour des heures d’étonnement renouvelé. Bonnes découvertes, Martine JaudeauRédactrice en chef

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné