Articles

Le coeur à la bonne place : Helios identifie un point clé de l’administration éducative***

Par Thot , le 25 juin 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 26 septembre 2008

Les changements sociaux profonds induits par les nouvelles technologiques ont des impacts sur l’organisation et le fonctionnement des institutions et l’éducation n’y échappe pas.

Le rapport annuel d’HELIOS (Horizontal E-Learning Integrated Observation System) « Evolving e-Learning» présente une série d’observations et de recommandations fort intéressantes en ce qui concerne l’évolution du e-learning et les systèmes éducatifs.

Par exemple, le développement du e-learning est très rapide dans les contextes d’apprentissage informel, rapide dans les entreprises et assez faible dans le milieu éducatif et institutionnel.

Apprentissages

L’une des observations les plus remarquables concerne le coeur de l’activité e-learning, l’endroit de contrôle, qui du lieu de diffusion (la classe) passe à un lieu, beaucoup plus large, de développement de la connaissance et de participation.

D’une ère d’apprentissages formels considérés comme l’essentiel de l’activité éducative, on passe à celle où ce sont les apprentissages informels et participatifs qui offrent le plus de potentiel et d’efficacité.

Si on considère que le e-learning apporte plus d’autonomie et de liberté individuelle, il va de soi que cette qualité se retrouvera dans les structures et les lieux où elle peut s’exprimer et s’éloignera des autres.

Selon Claudio Dondi :

«En conclusion générale, l’observatoire HELIOS a montré que la nouvelle position de l’e-learning comme catalyseur de l’innovation et moteur des processus d’apprentissage informel exige une approche politique entièrement renouvelée, dans laquelle les responsables politiques en matière d’éducation ne seront pas les seuls, ni même les principaux acteurs.

L’apprentissage doit être encouragé quand et là où il se produit : les responsables du développement local et régional sont très bien placés pour mettre en oeuvre des politiques significatives à cet égard.»

Parmi les recommandations :

  • La personnalisation du e-learning et son humanisation devrait être deux priorités de la recherche et du développement dans ces domaines, comme par les modes d’interaction, les communautés et l’apprentissage par le jeu.  
  • Pour ceux qui ne sont pas attirés par l’apprentissage, le e-learning devrait être orienté vers l’intérêt de l’apprentissage.  
  • La contribution à l’innovation et à l’efficacité de l’apprentissage par le e-learning devient de plus en plus évidente, pour cette raison le e-learning devrait être démarginalisé du discours éductatif et des politiques.  
  • On observe que la création et le développement des contenus d’éducation passe graduellement des éditeurs aux enseignants, mais les apprenants, les utilisateurs finaux, sont toujours exclus du processus. On devrait développer des stratégies pour assurer leur implication dans les processus de design et d’implantation.  
  • On devrait offrir l’occasion aux formateurs, enseignants et autres facilitateurs d’apprentissage d’obtenir les connaissances, les exemples et le temps pour intégrer les TIC dans leurs pratiques. Augmenter les capacités des enseignants et formateurs est fondamental.

Pour télécjarger le rapport complet : HELIOS Yearly Report 2005/2006: « Evolving e-Learning»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné