Articles

La Carte du tendre inspire les designers pédagogiques

Par Om El Khir Missaoui , le 26 janvier 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 28 janvier 2009

Représentation topographique et allégorique du pays de l'amour, où l'amant doit trouver le chemin du cœur de sa dame (depuis la ville d'Amitié nouvelle) entre maints périls et maintes épreuves (le risque existe de se perdre dans les mers Dangereuse ou d'Inimitié, ou dans le lac d'Indifférence), la carte du pays de Tendre, plus communément appelée carte du Tendre (ou carte de Tendre), a été élaborée collectivement, en 1653-1654, par les habitués du salon de mademoiselle de Scudéry, avant que celle-ci ne l'intègre à son roman Clélie, histoire romaine. Parcourue de trois grands fleuves (Estime, Reconnaissance, Inclination), parsemée de villes (Tendre-sur-Estime, Tendre-sur-Reconnaissance, Tendre-sur-Inclination) et de villages plus ou moins favorables au sentiment amoureux (Jolis Vers, Générosité, Grand Cœur, Billet doux, Sensibilité/Négligence, Oubli, Perfidie, Orgueil…), la carte du Tendre définit, par le biais de l'allégorie, une sorte d'idéal du comportement amoureux -parfaitement en phase avec l'esthétique galante de l'époque-, fait d'attentions et de respect en même temps que de dévotion, de persévérance et de mesure autant que d'ardeur

Au-delà de la délicieuse préciosité d'une époque révolue, on retrouve aujourd'hui l'empreinte de cette représentation imagée et celle du souci d'éthique qui la sous-tend dans   divers domaines de vie. La carte de tendre préfigure les quêtes actuelles à travers  le mode  virtuel  pour créer des environnements où les codes seraient communs et partagés. Elle participe d'un souci de structurer les représentations  mentales et de se donner des repères qui permettent de tracer son propre itinéraire dans un vivier commun.

Jean-Luc Michel, spécialiste de l'élaboration des mémoires de recherche et de fin d'études, s'est directement inspiré du travail effectué par Mlle de Scudéry pour guider les étudiants :  à propos des métaphores spatiales des platesformes de téléapprentissage,  des idéogrammes pour structurer les connaissances et autre  tendre recherche, l'auteur confie  :

"Dans mes ouvrages sur le Mémoire de recherche, j'ai essayé de m'inspirer de Mademoiselle de Scudéry  (si !) pour dresser une carte de Tendre  des parcours cognitifs de découverte. Les étudiants aiment bien s'aventurer dans ces contrées et se dresser eux-mêmes leur propre carte, ce qui n'est jamais qu'une autre vision de la méthodologie !

Ainsi, ils font le tour des concepts employés et visualisent mieux leur chemin."

On peut voir également cette autre application pédagogique, une fiche de projet pour la production d'une carte des émotions : "La grande région rêvée et vécue à travers une randonnée en vélo".

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné