Articles

Réseau Ouvert de ressources Pédagogiques en République Démocratique du Congo

Par Martine Jaudeau , le 05 mars 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2008

Lancé en 2004, cette initiative a consisté à l’élaboration d’un projet de e-campus pour un réseau de ressources pédagogiques et à la validation du modèle du cycles universitaires de formation aux métiers liées aux usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour la formation des enseignants.

Rappelons que le projet RESOP (RESeau Ouvert de ressources Pédagogiques) fait parti d’une stratégie relative à la contribution de l’ UNESCO au processus de reconstruction en RDC établie lors de la signature le 11 août 2003 du communiqué conjoint par le Chef de l’Etat et le Directeur Général de L’UNESCO.

La poursuite de ce projet s’est déroulée en début de cette année 2007, toujours sous la direction de l’UNESCO et en partenariat avec la Société A6 , société française de développement et d’édition d’outils de formation à distance, par un renforcement de formation de formateurs selon une approche par métier, en coopération avec l’Institut Pédagogique National et les principaux autres établissements de la RDC chargés de la formation des enseignants, et l’université de Kinshasa.

La formation qui s’est déroulée dans les locaux de la Faculté Catholique de Kinshasa se divisait en 2 parties :

  • la première traitant de la mise en place d’un cycle complet de formation à Distance (de la préparation des composantes des formations au suivi et à la validation de ces formations)
  • et la deuxième partie ayant pour sujet l’élaboration pratique de contenus pédagogiques d’enseignement.

Par la suite, un Campus Virtuel (e-Campus) a été mis en ligne pour permettre de gérer et partager les ressources pédagogiques. Actuellement, cinq institutions locales participent à sa gestion :

  • l’Université de Kinshasa (UNIKIN),
  • l’Université Pédagogique Nationale (UPN),
  • l’Université de Lubumbashi (UNILU),
  • la Faculté Catholique (FCK)
  • l’Institut Facultaire des Sciences de l’information et de la Communication (IFASIC).

Cette deuxième phase du projet RESOP s’est ainsi conclue par une consolidation du projet et une capitalisation des acquis. Elle a notamment permis l’établissement de ressources humaines en vue de leur mobilisation pour le réseau de Centres de Ressources Pédagogiques afin de définir et de mettre en oeuvre une politique nationale d’utilisation des TIC pour la formation en RDC.

Contacts

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné