Articles

Simulateurs avec mouvement : l’implication kynesthésique pousse le réalisme un seuil plus haut***

Par Denys Lamontagne , le 19 mars 2007 | Dernière mise à jour de l'article le 26 septembre 2008

Nintendo nous avait bien amusé avec son « Trauma Centre : Jouez du Scalpel» pour la plate-forme Nintendo DS.

Il remet ça avec le Trauma Center: Second Opinion, un jeu pour sa nouvelle console WII.

Cette console WII, avec la manette sensible au mouvement, amène ses utilisateurs à un nouveau degré d’implication.

Non pas que le graphisme soit époustouflant, en fait il est moins détaillé que celui des concurrents, mais plutôt qu’un sens supplémentaire est sollicité : le mouvement de l’utilisateur.

Dans ce jeu, vous tenez une commande dans chaque main. Imaginez maintenant que vous deviez suturer un patient avec une blessure ouverte, un membre cassé, un empoisonné en convulsions, une accidentée de la route... vous vous surprendrez à crier «tiens bon» et à parler à vos aides.

Pour réussir, vous devrez apprendre les divers protocoles médicaux, à utiliser les divers appareils et substances, interpréter les données que vous recevez jusqu’à ce que vous les utilisiez sans réfléchir et enfin sauver vos patients.

Vous apprendrez rapidement comment enlever des éclats de verre des muscles, bloquer des anévrismes, désintégrer des polypes avec un laser, etc. tout ça en surveillant le rythme cardiaque et la respiration de votre patient.

Les commentaires des gens font état que, même si le graphisme est moyen, ils ne se sont jamais sentis autant impliqués dans un jeu, ni autant motivés à se dépasser. Le fait de ne pas avoir à traduire le geste en commande aux doigts sur une touche mais simplement à faire le geste permet apparamment une concentration supérieure.

De là à ce que les producteurs de simulateurs de formation y voit l’avenir, il n’y a plus qu’un pas. Le jeu est proposé à 49 $. Parions qu’un simulateur de plomberie ou d’opération de machine au même coût se vendrait bien aussi.

Trauma Center: Second Opinion

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné