Articles

Les réticences et tendances à utiliser les technologies du Web 2.0 dans les écoles.

Par Denys Lamontagne , le 27 mai 2009

«Les professeurs témoignent du manque total d’intérêt de leurs étudiants face à l’apprentissage «papier» dès qu’ils ont été exposés à un environnement numérique en ligne qui est plus efficient et leur donne rétroaction rapide et appréciation de la part de leurs professeurs et de leurs pairs. Il n’est pas question pour eux de revenir en arrière.»

Ce sondage réalisé auprès de 500 directeurs de la technologie de districts scolaires américains a été organisé autour de ces sept catégories :

  • le contenu en ligne généré par les étudiants
  • le contenu en ligne généré par les professeurs
  • le réseautage social dans l’enseignement
  • les jeux d’apprentissage en ligne et les simulations
  • l’utilisation par les étudiants des environnements d’apprentissage virtuels
  • les ressources multimédia numériques
  • les outils de communication en ligne pour les parents et les étudiants en dehors des heures de classe

Raisons d’adopter les technologies du Web 2.0

  • répondre aux besoins d’apprentissage individuels des étudiants (54 %)
  • impliquer les étudiants selon leurs intérêts (41 %)
  • augmenter les options des étudiants dans l’accès aux enseignements et aux apprentissages (33 %)

Les technologies les plus utilisées dans les écoles

  • les outils de communication en ligne pour les parents et les étudiants ( 65 %)
  • les ressources numériques multimédia (50 %)

Réseautage social ? Pfffeu !

Les enseignants utilisent très peu les outils de réseautage social dans le cadre de leur enseignement (82 % disent que très peu ou aucun professeur ne les utilisent !)

Obstacles humains les plus fréquents

  • le besoin de monitorer l’utilisation des réseaux sociaux (55 %)
  • le manque de connaissances des professeurs à propos de l’utilisation effective des technologies (51 %)
  • la perception des professeurs de l’absence de valeur éducative ou de pertinence de ces technologies

Obstacles technologiques les plus fréquents

  • préoccupations à propos de la sécurité des étudiants;
  • préoccupations à propos de la sécurité du réseau scolaire et des données;
  • support technique limité, incluant le personnel technologique.

Ceux qui stimulent le plus l’adoption des technologies Web 2.0 dans les écoles

sont les professeurs !

particulièrement quand il s’agit de :

  • l’adoption des ressources numériques multimédia (78 %)
  • des jeux d’apprentissage en ligne et les simulations (65 %)
  • contenu en ligne généré par les professeurs (60 %)
  • contenu en ligne généré par les étudiants (45 %)
  • les environnements d’apprentissage virtuels (42 %)

suivi des étudiants :

  • pour l’adoption des outils de réseautage social
  • pour le contenu en ligne généré par les étudiants dans les écoles

Pour obtenir le rapport sommaire : National research survey on district use of Internet technologies.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné