Articles

Aux États-Unis, un programme national d’utilisation de la formation à distance pour améliorer la formation en classe.

Par Denys Lamontagne , le 22 septembre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 23 septembre 2009

Les élèves des collèges qui utilisent le matériel de OLI (Open Learning Initiative) réussissent systématiquement mieux que ceux qui ne l’utilisent pas.

On pourrait imputer cela à plusieurs facteurs, mais dans les expériences qui ont été menées avec plusieurs groupes pilotes et témoins, les groupes pilotes réussissaient leurs cours dans des proportions nettement plus importantes.  Ce qui exclut les facteurs liés à une pré-sélection naturelle d'une certaine clientèle par rapport à une autre.

Cette expérimentation de 4 millions de dollars a permis à une centaine de classes d’utiliser le matériel de OLI. Le système utilisé garde des traces du travail en ligne fait par les élèves et permet d’identifier les zones à problèmes. Ainsi les professeurs ont pu ajuster leurs interventions et  constamment améliorer les cours.

Dans cette expérimentation on a constaté que les professeurs couvrent en général le contenu du semestre deux fois plus rapidement et que les élèves vont en classe deux fois moins souvent que ceux des groupes témoins.

Quand OLI a été utilisé dans les grandes universités d’état, les étudiants inscrits au programme ont complété leurs cours à 99 %, plus du double du taux de 41 % pour les cours non OLI.

Changement d'échelle

Aujourd’hui, l’expérience est étendue à 40 collèges communautaires dans le but d’augmenter de 25 %, rien de moins, le taux de cours terminés avec succès.  La formule mixte cours en ligne - cours en classe est privilégiée, ainsi les étudiants suivent l’essentiel de leurs cours en ligne mais se réunissent une fois par semaine dans une classe traditionnelle.  Ils couvrent ainsi 33 % de contenu en plus et augmentent leurs résultats de 13 % par rapport à ceux qui suivent tous leurs cours en classe.

Les périodes de classe permettent de compenser les manques de certains cours en ligne, mais ceux-ci sont constamment améliorés par l’évaluation continue qui en est faite à partir de l’activité même des élèves et de leurs questions.

Cette initiative semble suffisamment intéressante pour qu’elle soit dupliquée à l’échelle nationale. L’engagement et l’implication des élèves sont augmentés et ce facteur à lui seul justifie déjà l’attention que l’on porte au programme. Ainsi l'administration fédérale prévoit 500 millions de dollars pour le développement de cours en ligne et ce modèle semble être celui qui sera recommandé.

Avec de tels chiffres, on peut s'attendre à certains changements dans les écoles.

Pour plus d’informations sur OLI - Open Learning Initiative

Article : Program goes beyond open course model
Carnegie Mellon's Open Learning Initiative could change the way community colleges use web-based courses

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné