Articles

L'Université virtuelle africaine repense l'Enseignement à distance dans le Continent.

Par Thot , le 28 janvier 2009

 C'est cette semaine que la capitale sénégalaise a reçu des formateurs qui dispensent des cours au sein de l'Université Virtuelle Africaine, l'UVA, pour reconquérir les apprenants  suivant des cours à distance. Le thème de cet atelier porte sur la formation de l’enseignant à distance, initié par l’Université virtuelle africaine Uva. Ce deuxième atelier est consécutif à un autre, qui avait été organisé, à la mi janvier 2009, à Nairobi au Kenya, pour 9 pays anglophones et lusophones. La formation entre dans le cadre du Programme de renforcement des capacités (Preca) des institutions partenaires francophones de l’Uva en EAD.

Ce programme panafricain rassemble près de 24 universités issus de 17 pays du réseau francophone, anglophone et lusophone faisant partie de l’Uva. Le programme avait été lancé à Dakar en février  2008. Selon le journal Le Soleil,  le Preca est un projet multinational qui comprend la formation des enseignements à distance, l’installation de Centres d’enseignement à distance et un volet consacré à l’intégration de la problématique du genre dans les politiques et programmes éducatifs.

L'UVA, qu a déjà formé près de 40.000 étudiants, bat de l'aile depuis un certain temps. Des critiques de chercheurs lui reprochent son coût exceptionnellement élevé et la restriction des zones géographiques sur le territoire africain. La massification de l'éducation n'aura pas été la priorité, au regard des ces coûts prohibitifs. S'il est possible d’adopter le eLearning en Afrique, malgré l’existence de plusieurs obstacles et au vu du nombre d'apprenants déjà formés, il demeure vrai qu'un réforme de base s'impose à l'UVA qui a été conçue pour une aire visant à obtenir une éducation de qualité à un coût compatible avec le pouvoir d'achat des étudiants potentiels.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur