Articles

Formation à distance ou formation de proximité ?***

Par Thot , le 18 mars 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 28 mai 2009

Pourquoi parle t-on toujours de formation à distance, alors que le principal avantage de cette modalité pédagogique est la proximité ?

En effet, quoi de plus proche de l’apprenant que cette modalité d’apprentissage ?

Cette proximité est multiple :

  • géographique d’abord : de quelques centimètres (cas du poste de travail), à quelques mètres (poste dédié ou centre de ressource), ou à quelques centaines de mètres ou quelques kilomètres (centres de ressources regroupés ou externalisés),
  • temporelle ensuite, car le besoin de formation peut être satisfait en quelques secondes, quelques minutes, au pire quelques jours –selon le dispositif utilisé – contre parfois plusieurs mois dans le cas de stages ou autres formations présentielles, (juste à temps ...)
  • d’utilité, quand une offre variée permet de répondre à des besoins divers et personnalisables,
  • cognitive, quand les supports pédagogiques en ligne sont faits pour utiliser les divers canaux sensoriels (visuel, auditif, émotionnel) et les diverses formes de pensée (inductives, déductives, latérales), avec des pédagogies expositives ou actives (mise en quête ou résolution de problèmes), tout en s’adaptant à diverses vitesses d’apprentissage, et en évitant de revoir ce que l’on sait déjà (juste ce qu’il faut, jusque comme il faut ...)
  • culturelle, si les supports sont traduits et localisés en fonction des usages et cultures locaux,
  • humaine, enfin, avec le développement du tutorat synchrone ou asynchrone, apportant à l’apprenant guidance et rassurance.

C’est sans doute pourquoi cette modalité est de plus en plus utilisée, et dans tous les univers :

  • celui de l’école, du collège, du lycée, de l’université, de la grande école ...
  • celui de la formation sociale, des AFPA, des CFA, des points de e-formation régionaux,
  • celui de l’administration centrale, régionale voire locale,
  • celui de l’entreprise, d’abord la grande entreprise, puis de plus en plus la PME (souvent via des groupements), voire la TPE ...

Pourquoi donc s’obstiner à parler de formation à distance, surtout quand on affirme que l’apprenant « est au centre du dispositif », alors que cette expression « formation à distance » démontre que l’approche n’est pas centrée sur lui, mais sur le producteur des contenus pédagogiques ou le gestionnaire du système de formation, qui sont effectivement à distance de lui ?

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné