Articles

La reconnaissance vocale pour faciliter l’étude

Par Thot , le 10 mars 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 04 septembre 2009

Plusieurs universités australiennes participent au Liberated Learning Project qui vise l’utilisation de la reconnaissance vocale pour former les étudiants ayant un handicap auditif ou ceux qui ne sont pas familiers avec l’anglais.

Les chargés de cours utilisent des micros sans fil reliés à un logiciel qui convertit le langage en texte explique le directeur du projet à la Sunshine Coast University, Di Paez. Le texte est ensuite affiché à l’écran afin que les étudiants puissent le voir: il est aussi disponible sur Internet. La recherche qui a amené la création de Liberated Learning a été menée à la University St. Mary, au Canada, a-t-elle indiqué. Elle ajoute que l’institution à laquelle elle appartient fait partie d’un consortium ayant travaillé sur la technologie de la reconnaissance vocale avec des chercheurs du T.J. Watson Speech Science Laboratory d’IBM.

Le Liberated Learning Project compte d’autres membres australiens, notamment la Murdoch et la Central TAFE. Le Department of Education, Science, and Technology investira 500 000 dollars ce qui permettra à six institutions d’enseignement supérieur de participer au projet d’ici la fin de l’année.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné