Articles

Bienvenue dans l’ère de l’expérience utilisateur***

Par Martine Jaudeau , le 28 février 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Comme les outils informatiques et numériques avancent de plus en plus dans l’espace des utilisateurs, leurs caractéristiques et fonctionnalités comptent de moins en moins dans la motivation d’adoption des technologies.

L’exemple du iPod montre bien que l’expérience utilisateur - accompagnée de la force d’une marque et d’un marketing intelligent - est beaucoup plus importante dans le succès d’un outil que ses specificités techniques.

Les concepteurs du Web ont compris l’importance d’une bonne expérience utilisateur depuis longtemps; il est maintenant temps que les gros fournisseurs de technologies se rendent compte où l’industrie se dirige.

Voici donc 10 règles fondamentales d’une technologie basée sur l’expérience utilisateur :

  1. Trop de fonctionnalités n’est pas mieux, mais pire. Eliminons la confusion qu’induisent les comparaisons de spécificités techniques.
  2. On ne rend pas les choses plus simples par accumulation. La simplicité, c’est faire une chose en un minimum d’étapes.
  3. La confusion fait perdre les clients. Des fonctionnalités complexes les désorientent.
  4. Le style compte. Avec l’élégance, il rend l’expérience intéressante.
  5. Seules les caractéristiques qui apportent une bonne expérience seront utilisées. Intuitives et faciles.
  6. Toute fonctionnalité nécessitant d’apprendre un mode d’emploi ne sera adoptée que par une petite fraction des utilisateurs.
  7. Les options non utilisées peuvent freiner et diminuer la facilité d’utilisation et ajoutent la complication.
  8. Les utilisateurs ne veulent pas avoir à penser à la technologie : ce qui compte est ce qu’elle fait pour eux.
  9. Oubliez la fonctionnalité «qui tue». Quand la technologie s’intègre dans vos désirs sans se faire remarquer, elle a atteint son but.
  10. Faire moins est difficile, c’est pourquoi cela apporte plus. Faites bien ce que 80 pour cent de vos utilisateurs font tout le temps.

Why Features Don’t Matter Any More par Andreas Pfeiffer sur eWeek.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné